Elections communales : Candidats «spéciaux»

De grands partis comme l’Istiqlal et l’USFP ont déjà désigné à la tête de leurs listes d’ex-hauts commis de l’Etat. D’anciens walis se présenteront aux prochaines élections communales du 4 septembre. En effet, Abdellah Amimi (gouverneur et wali) rejoint les rangs du Parti de l’Istiqlal. Il sera en tête de sa liste pour la circonscription de Zouagha Moulay Yacoub, là même où Hamid Chabat a fait son baptême électoral. Pour le SG du PI, la longue expérience d’homme d’Etat d’Amimi sera d’un grand apport au parti.
Le dernier poste de Abdellah Amimi est celui de wali de la région de Guelmim-Smara. Mais il y a aussi Mohamed Guelmous, ancien wali de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, qui revient sur le devant de la scène en tant que candidat aux prochaines élections.

Guelmous dirigera la liste USFP dans la circonscription de Béni Mellal. Sauf que ce «nouveau militant» n’est pas le bienvenu dans les bases de l’USFPqui ont adressé une lettre de protestation à la direction de l’USFP. Pour une partie des dirigeants du parti, Mohamed Guelmous pourrait beaucoup apporter au parti de la Rose, comme l’a fait un autre ancien wali, Ali Kabiri, pour le Mouvement Populaire.

Voir aussi

Vaccin anti-Covid19,covid-19 maroc,liqahcorona

Covid-19 | La vaccination élargie aux 30-34 ans

La campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 a été élargie aux personnes âgées entre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.