lundi 23 octobre 2017

Istiqlal Et si Chabat n’était plus SG ?

La Cour d’appel de Rabat a jugé recevable le recours pour invalidation de l’élection de Hamid Chabat au poste de secrétaire général du parti de l’Istiqlal (PI) et des membres du comité exécutif du parti lors du 16ème congrès national du PI.

La Cour a, en effet, décidé d’accepter l’appel, de procéder à une enquête et d’auditionner les témoins, avec à leur tête Abdelouahed Fassi, afin qu’ils prêtent sermon pour s’assurer de la véracité des infractions commises lors du congrès du PI.
La Cour d’appel de Rabat a aussi ordonné une enquête préliminaire concernant cette affaire. Et selon le conseiller juridique du PI, l’arrêt préliminaire d’enquête est une mesure judiciaire ordonnée par la Cour d’appel pour se faire une conviction concernant les requêtes présentées par la partie ayant fait appel et qui avait été déboutée par le tribunal de 1ère instance. Il a estimé qu’il s’agit d’une mesure ordinaire prise par la Cour dans des affaires similaires, ce qui permet de garantir un procès équitable et un bon cheminement de cette affaire en général.

Voir aussi

Décompensation du gaz butane : Pas avant 2019

Le gouvernement ne procèdera pas à la réforme du système de compensation du gaz butane …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.