mardi 12 décembre 2017

Algérie : Plusieurs partis politiques dénoncent la fraude électorale

Plusieurs partis politiques algériens sont montés au créneau pour dénoncer une énième fraude électorale lors du double scrutin communal et départemental, tenu jeudi 23 novembre en Algérie et remporté, sans surprise, par le Front de libération nationale (FLN), parti du président Abdelaziz Bouteflika. «Il s’agit d’un pseudo scrutin, dont les résultats étaient prévisibles, vu le contexte qui a précédé les élections», a déploré Louisa Hanoune, Secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT). Aux critiques de Mme Hanoune, se sont ajoutées celles de Abdelmadjid Menasra, président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), de Mohamed Douibi, Secrétaire général d’Ennahda, ou encore de Yassine Aïssaoune, chargé de la communication au Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD). Le FLN, au pouvoir depuis l’indépendance en 1962, a remporté, malgré la perte de nombreuses municipalités, les communales et départementales en Algérie. Un scrutin boudé par plus de la moitié des électeurs, selon les résultats officiels. Son allié, le Rassemblement national démocratique (RND) du Premier ministre Ahmed Ouyahia, le suit de près.

Voir aussi

Maroc : La loterie pour émigrer légalement aux USA commence le 3 octobre

Le Département d’Etat Américain annonce l’ouverture des inscriptions au Programme de Loterie de Visa d’Immigration …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.