Adultère et prostirution : A bas la langue de bois !

La conseillère istiqlalienne, Khadija Zoumi (syndicaliste), a dénoncé celles qu’elle a appelées les policières d’«Al amr bil-maârouf wa nahy ani al monkar» en service à Marrakech. Elle a critiqué du coup le fait que la loi se focalise uniquement sur la femme, contrairement aux préceptes de l’Islam, s’agissant de l’adultère.

Zoumi a terminé son intervention en apothéose, en provocant les rires de l’assistance. Il faut reconnaître, a-t-elle dit, que le plus ancien métier du monde participe au budget de l’Etat.

Voir aussi

HRC des réfugiés dans le monde gravement menacée

HCR | L’éducation des réfugiés dans le monde gravement menacée

En l’absence de mesures immédiates et audacieuses adoptées par la communauté internationale pour contrer les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.