dimanche 24 juin 2018
Flash Infos

Maroc/Médias : Remise à Rabat du Grand Prix national de la presse

Le jury de la 15ème édition du Grand Prix national de la presse a annoncé, lundi 18 décembre à Rabat, les noms des lauréats dans les différentes catégories. 

Les distinctions de ce Grand Prix ont concerné 9 catégories journalistiques, à savoir les prix de la télévision, de la radio, de la presse écrite, de celle électronique, de l’agence de presse, de la production journalistique amazighe et celle hassanie et de la photographie, outre le prix honorifique en hommage à une personnalité du monde des médias ayant fortement contribué à l’évolution du paysage médiatique national et à la consécration des nobles principes du métier.

Et les primés sont…

A cette occasion, le Prix honorifique de la 15ème édition du Grand Prix national de la presse a été attribué au défunt Mohamed Moudden et à Abdellatif Benyahya (SNRT).

Le Prix de la télévision pour le film documentaire a été remporté par le journaliste Yassine Omari (SNRT), alors que celui de la radio est revenu à Sofia Fardoud (Chaîne Inter). Les journalistes Yassir Makhtoum (Attajdid) et Youssef Saket (Assabah) ont remporté ex-aequo le Prix de la presse écrite.

Le Prix de la presse électronique a récompensé ex-aequo les journalistes Majda Aït Laktaoui (Hespress) et Miloud Shelh du portail (Le360), alors que le prix de l’Agence de presse a été remporté par Zhour Sayeh, journaliste à la MAP.   

Le prix de la production journalistique amazighe est revenu à Mohamed Chaqroun (SNRT), tandis que le prix de la production journalistique hassanie a été décerné à Rabab Loub (Chaîne Dakhla-SNRT).

De leur côté, Souri Issa (Le Matin) et Mohamed El Ourrak (Al Ahdath Al Maghribia) se sont vu attribuer le Prix de la photo.

Encourager les compétences médiatiques

Dans une déclaration au Reporter, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj, a indiqué: «Le Grand Prix de la presse vise à encourager les compétences médiatiques et à rendre hommage aux vétérans du métier». Selon le ministre, cet événement constitue «une occasion pour soutenir le secteur et évaluer l’action menée par le ministère, dans le cadre de sa nouvelle Vision stratégique». Mohamed Laaraj a par ailleurs indiqué que son département «ne cesse de respecter ses engagements pour garantir les conditions d’une concurrence loyale entre tous les candidats à ce prix», ajoutant que cette 15ème édition a été marquée par la diversité des genres journalistiques. Il a annoncé que, dans l’objectif de revaloriser ce Prix, «le ministère envisage de s’ouvrir sur les articles écrits en d’autres langues».

Etaient présents à cet événement le chef de gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani et plusieurs autres personnalités du monde de la politique et des médias.

Sur un total de 107 candidatures, 83 ont été retenues, au titre la 15ème édition du Grand Prix national de la presse.

Mohcine Lourhzal

Honneur aux professionnels des médias

Le Grand Prix national de la presse est organisé sous les auspices du ministère de la Communication, en vue d’encourager les compétences médiatiques marocaines et leur rendre hommage. Il comporte 9 prix relatifs aux différentes catégories de l’exercice de la profession. Instauré en 2002 par SM le Roi Mohammed VI, ce Grand Prix est une occasion annuelle de conforter les professionnels des médias dans l’exercice de leur métier.

Voir aussi

Maroc-UE : Nasser Bourita rencontre Federica Mogherini à Bruxelles

Le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale  Nasser Bourita a eu, le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.