mercredi 23 août 2017

Maroc-Côte d’Ivoire : Un partenariat pour l’avenir

Partenariat maroc cote d ivoire juin 2015

La visite de travail et d’amitié qu’effectue SM le Roi Mohammed VI en Côte d’Ivoire est l’expression achevée d’une véritable amitié et coopération entre les deux pays. Le Contexte de la visite du Souverain en Côte d’Ivoire est ainsi favorable à plus d’un titre.

Tout d’abord parce que le pays, après sa sortie d’une longue crise, renoue avec tous les Etats et ensuite, parce que la Côte d’Ivoire a recouvré sa place dans le concert des nations, avec bien sûr l’aide de tous ses amis et ses partenaires, dont le Maroc avec lequel les relations séculaires, remontant au début de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, sont marquées par l’excellence et la solidité.

Des chiffres encourageants

Ceci fait bien de ce pays un allié politique fiable qui ne cesse de s’ériger en partenaire économique solide du Maroc, en témoigne la progression nette des échanges commerciaux tant en valeur qu’en volume au cours des cinq dernières années (2009-2014).

Excellentes à tous les niveaux, les relations de coopération entre le Maroc et la Côte d’Ivoire ne cessent de se consolider. La balance commerciale entre les deux pays s’est affichée excédentaire à fin 2014 au profit du Royaume, avec un solde commercial estimé à 1,10 MMDH, selon les chiffres de l’Office des changes.
Les exportations du Maroc vers la Côte d’ivoire étaient estimées à environ 1,20 MMDH à fin 2014, en hausse de 300% par rapport à 2009, alors que ses importations de ce pays se sont chiffrées à 88,95MDH.
Les principaux produits ivoiriens importés par le Maroc sont les fruits, le bois, le café, le caoutchouc naturel, le coton et les produits miniers, alors que les produits marocains exportés vers la Côte d’Ivoire comportent les chaussures, les conserves de légumes, les conserves et farines de poissons, les engrais, les fils et câbles électriques, les lubrifiants et les produits cosmétiques entre autres.
La coopération entre le Maroc et la Côte d’Ivoire, dans les domaines économique, commercial et technique, s’est concrétisée par la signature de 26 accords de partenariat public-privé et d’investissement en 2014, lors du Forum économique maroco-ivoirien à Abidjan, visant le renforcement de la coopération Sud/Sud et la dynamisation du rôle du secteur privé.

Et un solide partenariat

Ces accords, qui couvrent différents secteurs (éducation, Formation, habitat, agriculture, pêche maritime, investissement, tourisme, commerce, TIC …etc), illustrent la vision éclairée de SM le Roi en matière de développement humain durable, comme ils traduisent la volonté des deux pays frères de donner une forte impulsion à leur partenariat bilatéral, pour en faire un modèle de coopération Sud/Sud.
A ces partenariats s’ajoutent 16 accords de coopération touchant plusieurs domaines: sécurité, justice, affaires islamiques, fruits et légumes, santé.
La coopération maroco-ivoirienne dans le domaine agricole est également exemplaire, comme en témoigne la participation du Royaume en tant que pays d’honneur au Salon de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA), organisé du 03 au 12 avril 2015.
Ainsi, le Maroc a apporté une assistance technique à la Côte d’Ivoire pour organiser le SARA 2015, ce qui s’inscrit dans le cadre de la Coopération Sud-Sud.
Côté finances, la Banque Attijariwafa Bank, premier groupe bancaire et financier du Maghreb, avec un capital de 250 millions de dollars, s’est effectivement implantée en Côte d’Ivoire depuis 2010. Cette structure permet de soutenir le financement des PME et PMI ivoiriennes.
Il est à noter que la première pierre de la construction d’une cimenterie à Abidjan a été posée par l’entreprise marocaine Ciments de l’Afrique (CIMAF).
De son côté, le groupe Addoha s’est lancé dans la construction de 2.600 logements sociaux à Abidjan.
Dans le cadre des accords de coopération culturelle, la Côte d’Ivoire bénéficie de bourses d’études et de formations du gouvernement marocain. En 2012, comme les années précédentes, 50 bourses d’études ont été accordées par le Maroc à la Côte d’Ivoire.
Les bourses de formation couvrent les secteurs de la formation professionnelle, du perfectionnement dans les domaines de la sécurité, de la communication, de l’agriculture, de la santé et de l’apprentissage de la langue arabe.
La Côte d’Ivoire reçoit également quelques Marocains pour des formations, notamment dans le secteur tertiaire.
Les échanges commerciaux entre les deux pays restent toutefois modestes au regard des potentialités d’affaires et d’investissements offertes de part et d’autre.

H. Dades

Voir aussi

Voyage… Ces jeunes qui bousculent les habitudes…

Diplôme en poche, nouveau boulot, les moins de 35 ans bousculent les habitudes et, surtout, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.