Sexe en berne

Les tailles de préservatifs les plus commandées seraient de plus en plus petites. En effet, une récente étude avance que la taille moyenne du pénis en érection était passée de 15,4 cm en moyenne il y a dix ans à 12,95 cm aujourd’hui. Ces résultats sont tout à fait réalistes et c’est grave! Une diminution de 2,5 cm de la taille des préservatifs en 10 ans demande bien une analyse soigneuse et rigoureuse des critères de sélection et de corrélation avec la taille du pénis! Beaucoup de facteurs peuvent ainsi être à l’origine de cette anomalie. En premier lieu, il y a l’influence grandissante des ondes électromagnétiques (téléphones portables, ordinateurs portables, boîtes de connexion internet…) et les multiples dangers de l’agriculture industrielle (pesticides et autres produits toxiques, manque de vitalité des aliments…) qui sont actuellement mis en avant et à juste titre.

Plus évidente encore, il y a la croissance environnementale du stress responsable de moins bonnes érections. En effet, un organe qui fonctionne bien, voire plus, s’hypertrophie, alors que son hypofonctionnement l’atrophie. Cette hypoactivité érectile et la prescription croissante de médicaments stimulants (du Viagra, par exemple) sont là pour en témoigner… Mais une chose rassure: l’hypotrophie relative ne doit pas inquiéter, car une sexualité épanouie repose plus sur l’usage que l’on fait de son pénis et le contexte érotique que sur la taille de l’organe qui vient en dernier lieu. Donc, normalement, peu de retentissement sur la sexualité et encore moins sur la fécondité qui dépend essentiellement de la qualité des spermatozoïdes excrétés. L’évolution générale de cette involution des pénis dépendra de la réactivité des gens vis-à-vis de la nocivité des ondes électromagnétiques, de l’agro-alimentaire et surtout du stress croissant. Les outils et les solutions pour lutter contre le phénomène sont là, il faut juste réagir suffisamment vite et ne pas se laisser faire… La méditation peut bien être utile pour éviter à un sexe ce que personne, ni homme, ni femme, ne tolère: le voir en berne!

Voir aussi

SAM’inspire!

Dans l’Etat de Virginie, aux Etats-Unis, il est formellement interdit de faire l’amour en pleine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.