Rabat | Un notaire condamné à an de prison ferme pour dilapidation et détournement de fonds publics et privés

La chambre criminelle de premier degré chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat a condamné, lundi soir, un ancien notaire à un an de prison ferme pour “dilapidation et détournement de fonds publics et privés”.

La Cour a également condamné l’accusé, qui était poursuivi en état d’arrestation, à payer une amende de 10.000 dirhams et une réparation civile de 60.000 dirhams au profit d’un établissement bancaire qui s’est constitué partie civile.

L’établissement bancaire en question avait déposé une plainte auprès du procureur général du Roi près la cours d’appel de Rabat après avoir découvert des détournements de la part du notaire qui s’était emparé de prêts immobiliers accordés à plusieurs de ses clients pour l’acquisition de logements.

Selon le représentant légal de l’établissement, les enquêtes menées auprès du notaire ont révélé que l’institution a subi des préjudices étant donné qu’il s’agit de fonds publics, ce qui constitue des crimes de détournement et de dilapidation de fonds publics et privés, placés sous son contrôle en raison de sa fonction.

Le mis en cause, un ex-notaire à Salé, a fait l’objet de plusieurs condamnations allant de deux à cinq ans de prison ferme notamment pour escroquerie et abus de confiance et ce, à la suite de plaintes successives déposées par plusieurs victimes de détournements de fonds dépassant 1,124 milliard de centimes.

LR/MAP

,

Voir aussi

Réseau mère-enfant,Francophonie,Ibn Sina,RMEF

Rabat à l’heure de la 21è Semaine du Réseau mère-enfant de la Francophonie

Les travaux de la 21ème Semaine du Réseau mère-enfant de la Francophonie ont débuté, lundi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...