Momentum exceptionnel pour Essaouira dans la planète monde du Cinéma (Azoulay)

La Cité des Alizés connait un momentum exceptionnel depuis le début de l’année avec le tournage sur ses terres de quatre grandes productions américaines signées Netflix, Universal Studios, NBC et Amazon, a souligné, mercredi à Essaouira, le Conseiller de SM le Roi et Président fondateur de l’Association Essaouira-Mogador, M. André Azoulay.

Intervenant à l’ouverture de la deuxième édition de “La Dolce Vita à Mogador”, rendez-vous attendu et complice des cinéphiles marocains avec la grande école italienne du cinéma, M. Azoulay s’est félicité “des retrouvailles d’Essaouira avec le 7ème Art”, rappelant à cet égard que “depuis la naissance du cinématographe, près d’une centaine de grandes productions ont choisi la Cité des Alizés pour y être tournées et que dans un geste qui reste gravé dans la mémoire de chacun d’entre nous c’est au Maroc qu’Orson Welles a dédié sa Médaille d’Or gagnée à Cannes pour son film de légende Othello tourné à Essaouira”.

Mettant en exergue la vocation et les potentiels exceptionnels d’Essaouira “comme terre d’élection pour l’industrie du Cinéma”, M. Azoulay a déclaré que “nous avons toutes les raisons de viser les sommets les plus hauts en mobilisant les prescripteurs et les décideurs de la planète cinéma pour les inciter à prendre la juste mesure de l’offre et des atouts du Maroc à Essaouira et ailleurs”.

Essaouira : SM le Roi inaugure un barrage et plusieurs projets hydro-agricoles et d’eau potable

De son côté, l’ambassadeur d’Italie à Rabat, Armando Barucco, s’est réjoui de la tenue de cet événement cinématographique majeur, soulignant que cette deuxième édition représente un véritable bond en avant, avec une programmation étalée sur quatre jours, regorgeant de projections et de rencontres enrichissantes.

Pour sa part, le maire d’Essaouira, Tarik Ottmani, a mis l’accent sur l’importance de ce rendez-vous international qui constitue l’opportunité de renouer avec le 7ème art, appelant à cet égard, à l’ouverture de salles de cinéma dans la cité des Alizés afin de permettre à la population de profiter pleinement de l’expérience cinématographique et de contribuer au rayonnement culturel de la ville.

Alberto d’Arco, directeur artistique du festival, a quant à lui mis en avant le pouvoir immense du cinéma comme étant un vecteur permettant de vivre des expériences uniques, d’explorer des récits captivants, de susciter la réflexion et de trouver un divertissement incomparable.

Cette deuxième édition prévoit la projection d’une sélection exceptionnelle de films, notamment “Brado” (Kim Rossi Stuart, 2022), “Le bleu du caftan” (Meryem Touzani, 2023), “La Bella Estate” (Laura Luchetti, 2023), “Mur” (Kasia Smutniak, 2023), “C’è ancora domani” (Paola Cortellesi, 2023), “Ali Zaoua, prince de la rue” (Nabil Ayouch, 2000), “CIPRIA” (Giovanni Piperno, 2023), “L’uomo che non cambiò la storia” (Enrico Caria, 2017), “Sergio Leone – L’italiano che inventò l’America” (Francesco Zippel, 2022) et “Ieri, oggi, domani” (Vittorio De Sica, 1963).

Vers l’organisation en 2022 d’une conférence internationale sur le patrimoine préhistorique au Maroc

Enrichissant davantage cette deuxième édition de “La Dolce Vita à Mogador”, sont également proposées des “Master class” captivantes, explorant des thèmes tels que “L’histoire et le mythe”, “Les métiers du cinéma : le montage” et “Pourquoi Ali?”.

De plus, plusieurs rencontres-débat avec le public viendront agrémenter cette expérience cinématographique unique, le but étant de favoriser un dialogue interactif et stimulant entre les cinéphiles et les professionnels du domaine, permettant ainsi une exploration approfondie des thèmes abordés et une compréhension plus nuancée des œuvres présentées.

Organisée par l’Association Essaouira-Mogador, en partenariat avec l’ambassade d’Italie au Maroc, l’Institut culturel italien et le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, cette deuxième édition, qui se poursuit jusqu’au 11 mai, confirme avec éclat le retour en grand nombre du 7ème art dans la Cité des Alizés avec au menu une sélection de films inédits et des chefs-d’oeuvre pour le plus grand bonheur des cinéphiles.

LR/MAP

,

Voir aussi

Banjul,Gambie,OCI

Gambie | Clôture du Sommet de l’OCI avec l’adoption de la Déclaration de Banjul

Les travaux de la 15ème session de la Conférence islamique au sommet, tenue sous le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...