Dakhla | Des mesures prises pour booster l’activité touristique interne

Dakhla | Des mesures prises pour booster l’activité touristique interne

Dans la région Dakhla-Oued Eddahab, la pandémie du nouveau Coronavirus (Covid-19) a pesé lourdement sur le tourisme, un des piliers de l’économie régionale. Face à des frontières fermées, s’impose d’emblée une stratégie pour attirer les touristes nationaux vers une région où l’activité touristique dépendait fortement, jusque-là, des visiteurs étrangers.

Du pain sur la planche pour les professionnels du secteur à l’échelon régional, qui mènent, depuis le début de la crise, une réflexion sur les moyens de dépasser cette situation et de promouvoir le tourisme interne, en concertation avec les départements concernés, qui misent sur le tourisme pour réussir la relance économique de la région.

Loin d’être découragés par la crise sanitaire, les opérateurs du secteur y voient une opportunité pour développer le tourisme interne et faire profiter aux Marocains les potentialités de la région.

En effet, confinés depuis plus de trois mois, ils auront cette année l’occasion de découvrir ou (pour certains) redécouvrir la perle du Sud, étant donné que les destinations internationales sont toujours inaccessibles en raison du Covid-19.

Au sujet des mesures adoptées pour booster l’activité touristique dans l’arrière-pays de la perle du Sud, le délégué régional du tourisme, Daif Allah Andour, a souligné que le tourisme national s’impose comme le choix le plus adapté à la conjoncture actuelle, faisant savoir que les professionnels du tourisme dans la région sont en train de concocter pour leurs hôtes des offres variées et des packages attractifs pour drainer davantage de touristes nationaux.

Dans une déclaration à la MAP, M. Andour a noté que la délégation du tourisme mène des concertations avec les professionnels du tourisme et autres partenaires, afin de les fédérer autour d’un programme d’animation susceptible de booster l’offre actuelle et d’améliorer l’attractivité de la destination Dakhla à travers la valorisation de créneaux à haute valeur ajoutée, portant notamment sur les activités nautiques et sportives orientées vers des “Clusters touristiques”.

Le concept sera décliné en clustering de niches sportives au niveau de la zone PK 25-Dune Blanche intégrant des circuits vélos, des parcours équestres, des cours d’initiation au kitesurf et au golf de sable et des espaces pour les quads, ainsi que des circuits restauration en plein air et dégustation des produits de mer “chez les pêcheurs” dans des zones comme Dar Nasrani, Jebel Lakhal et Ain L’Baida, relevant de la commune d’El Argoub, a-t-il poursuivi.

Ce cluster touristique comprendra également des circuits de pêche sportive au niveau de la baie et de l’océan, en plus des circuits réservés pour escapade maritime en bateau comprenant des packages famille et impliquant une traversée de la lagune, outre des activités de kayak, Canoeing et natation dans des sites comme l’île du Dragon, a-t-il précisé.

Dans cette lignée, il a fait savoir que ce programme permettra également la création d’un contexte incitatif de développement et d’élargissement du produit touristique, ainsi que la création d’opportunités d’embauche et d’auto-emploi pour les jeunes.

Conscient du fait que la reprise de l’activité économique est intimement liée au respect des mesures sanitaires, le délégué régional du tourisme a mis l’accent sur les mesures sanitaires à adopter, plaidant dans ce sens pour le respect de la distanciation sociale, le port de masques et la désinfection régulière et constante au niveau de tous les maillons de la chaîne des valeurs touristiques, notamment le transport aérien et terrestre, les établissements d’hébergement, les restaurants et les excursions guidées.

Pour sa part, le président du Conseil régional du tourisme (CRT) de Dakhla-Oued Eddahab, Ahmed Abdellaoui a noté que le Conseil a mis en place un plan de relance ambitieux pour la période post-confinement qui s’articule autour de quatre grands axes, à savoir la promotion, le développement produit, la communication et l’animation, en vue de promouvoir la destination Dakhla.

M. Abdellaoui a souligné dans cette veine que le CRT a publié des capsules vidéos et photos sur les réseaux sociaux pour faire connaitre la destination de Dakhla à l’échelle nationale, tout en mettant en ligne une application mobile, en vue de mettre en valeur le patrimoine culturel et la richesse naturelle de la région.

Interrogé sur l’importance de favoriser le tourisme interne en cette période cruciale marquée notamment par l’absence de vols internationaux, le président du CRT a indiqué que la promotion du tourisme interne nécessite aussi une démarche spécifique auprès des agences de voyages marocaines.

Dans ce cadre, le CRT a établi des partenariats avec des agences de voyages nationales et mis en place des packages promotionnels, tout en offrant aux visiteurs à leur arrivée, un pack de bienvenue contenant un guide de comportement anti covid-19, un flacon de gel hydro-alcoolique, un masque en tissu lavable et un plan de la ville et région, ainsi qu’une brochure intitulée “Mes vacances à Dakhla” , avec des adresses utiles des lieux touristiques, des écoles de kitesurf, des centres de SPA, des restaurants, du port, du complexe de l’artisanat et des différentes plages, a-t-il ajouté.

Il a également fait savoir que des packages et des offres ciblant les touristes marocains sont en train d’être préparés avec des prix attractifs pour les familles marocaines, afin de les encourager à visiter les différents sites touristiques de la région.

Représentant plus de 38 établissements d’hébergement touristique, la région de Dakhla-Oued Eddahab s’est affirmée ces dernières années en tant que destination touristique de choix tant à l’échelle nationale qu’internationale, grâce aux atouts naturelles et culturelles dont elle dispose, aux efforts consentis par les différents intervenants et à l’évolution des infrastructures touristiques dans la région.

Résultat: le secteur touristique dans la ville de Dakhla a affiché une forte croissance au cours des dernières années, comme en témoigne l’augmentation du nombre des nuitées dans les hôtels classés, qui sont passées de 127.001 en 2018 à 161.680 l’an dernier, soit une hausse de 27%.

A noter que le ministère du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale avait annoncé la reprise, à partir du jeudi prochain, de l’activité de l’hébergement touristique.

Mais cette reprise sera limitée, dans un premier temps, en termes de capacité et conditionnée géographiquement en fonction de la zone d’exercice.

LR/MAP

Voir aussi

Covid 19 5.515 Nouveaux Cas

Covid-19 | 5.391 nouveaux cas confirmés en 24H

Cinq mille trois cent quatre-vingt-onze (5.391) nouveaux cas d’infection au coronavirus et 5.757 guérisons ont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.