Communication financière : le CDVM pointe du doigt les émetteurs

Selon une étude menée par le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM), la communication financière fait encore défaut au Maroc. Il s’est avéré que le pourcentage des sociétés cotées, ayant organisé des conférences pour présenter leurs résultats annuels, a baissé de près 22% entre janvier 2012 et décembre 2013. Le gendarme de la Bourse recommande aux émetteurs de fournir davantage d’efforts pour s’aligner aux normes internationales.

Le Conseil a également relevé que le web est devenu un vecteur de communication incontournable. A cet égard, le CDVM a invité les émetteurs à y consacrer une rubrique dédiée à l’information financière et régulièrement actualisée.

Voir aussi

CCG : Hausse de 23% de l’activité en 2016

L’activité globale de la Caisse Centrale de Garantie (CCG), aussi bien en faveur des entreprises …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.