Al-Qaïda décapité au Yémen

Hareth alnadhari chef alqaida tue

Mortellement pris pour cible par un drone, Al-Qaïda au Yémen a annoncé la mort de l’un de ses chefs, Hareth al-Nadhari et de trois autres membres du réseau extrémiste, dans une attaque de drone américain, le 31 janvier dans le sud du Yémen. Le 31 janvier, des sources tribales ont indiqué que quatre membres d’Al-Qaïda avaient été tués dans une attaque de drone, la deuxième du genre en une semaine, après l’annonce par les Etats-Unis de leur détermination à lutter contre ce réseau malgré le chaos politique au Yémen. Le drone a pris pour cible un véhicule à bord duquel circulaient les quatre membres d’Aqpa dans le village d’As-Saïd. Les corps des passagers ont été carbonisés.
Hareth al-Nadhari, une autorité en matière de charia, la loi islamique, au sein d’Aqpa, est apparu dans une vidéo diffusée le 10 janvier pour menacer la France de nouvelles attaques, après celle contre Charlie Hebdo commise trois jours plus tôt.

Le dignitaire n’avait toutefois pas revendiqué au nom de l’organisation l’attaque contre Charlie Hebdo, ce que fera quatre jours plus tard un autre chef d’Aqpa, Nasser Ben Ali al-Anassi.
Alors qu’Amedy Coulibaly se revendiquait du groupe terroriste Etat Islamique, les frères Kouachi, eux, se réclamaient d’Aqpa. Saïd -et peut-être même Chérif- auraient séjourné courant 2011 au Yémen.

Patrice Zehr

Voir aussi

Antonio Guterres,ONU

Le Conseil de sécurité “recommande” Guterres pour un second mandat à la tête de l’ONU

Le Conseil de sécurité de l’ONU a « recommandé » mardi à l’Assemblée générale, l’organe plénier des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.