dimanche 22 octobre 2017

SYMPHOS : L’innovation au cœur de la 2ème édition

Robert tucker au symphos marrakech mai 2015

La 3ème édition du Symposium International sur l’Innovation et la Technologie dans l’Industrie des Phosphates (SYMPHOS), un évènement biennal organisé par le Groupe OCP, a clôturé ses travaux, ce mercredi 20 mai, sur une note positive.

L’événement à dominante technologique et scientifique était une bonne occasion pour mettre à l’honneur l’innovation, la technologie, les tendances en matière de procédés de valorisation des phosphates et dérivés et la recherche, ainsi que les perspectives de développement du secteur des phosphates, pour une agriculture prospère à l’échelle mondiale.
Placée sous le signe d’«Innovation et agriculture durable», cette édition aura aussi été une bonne occasion pour les 1.300 opérateurs de l’industrie mondiale des phosphates, venus de 50 pays représentant les cinq continents, de traiter notamment des thématiques relatives aux procédés industriels, aux éléments de valeurs, aux fertilisants du futur et aux «slow & controlled releases».

Innovation et agriculture durable

Conscient que l’innovation constitue l’un des principaux leviers pour une exploitation raisonnée et pérenne des réserves phosphatières, le Groupe OCP a témoigné, à travers le SYMPHOS, de son engagement au service d’une agriculture durable et prospère à travers le monde. En fédérant la communauté mondiale des phosphates pour partager expertises, compétences et expériences, SYMPHOS visait un objectif capital: contribuer à faire émerger les idées de demain à même de relever les grands défis de la préservation des sols et des ressources, pour une agriculture durable.
Le SYMPHOS a ainsi tenté d’examiner les nouvelles techniques et technologies pouvant améliorer les systèmes de production dans l’industrie phosphatière et la préservation des ressources. Il s’agissait d’envisager l’avenir de l’industrie des phosphates dans le cadre d’une démarche de développement durable et de technologies propres et d’échanger autour des matières premières des produits intermédiaires et des produits finis du phosphate.
Le modèle marocain de management industriel et de développement de l’innovation dans l’industrie phosphatière a été mis à l’honneur en particulier dans les domaines des mines, de la bénéficiation des phosphates, de la valorisation et de la production des engrais.
Ce symposium représentait d’ailleurs une véritable plate-forme de networking et offrait l’opportunité de rencontrer l’ensemble des professionnels des phosphates, avec la présence des personnalités influentes des industries minière et de transformation. Tous les acteurs de la chaîne de valeur étaient représentés: producteurs, consommateurs, traders, analystes de marché, ingénieurs et experts techniques.
La manifestation comprenait aussi un espace d’exposition d’une centaine de stands réunissant les principales entreprises du secteur venues présenter leurs produits, services et innovations.
C’était également une occasion de mieux faire connaître le Groupe OCP en tant que leader mondial dans le marché du phosphate et de ses produits dérivés, y compris les engrais, qui s’érige de plus en plus en acteur incontournable sur le marché international depuis 1920. Le Groupe a un accès exclusif aux réserves de phosphates du Maroc, les plus grandes du monde! Il est également un producteur «leading low-cost» de roche de phosphate et compte comme acteur incontournable à travers toute la chaîne de valeur du phosphate. L’OCP est à même aujourd’hui de proposer de nouvelles réflexions sur l’industrie des phosphates en tant que leader en la matière, tant au Maroc qu’en Afrique et dans le monde.

DNES à Marrakech, Hamid Dades

………………………………………………………………………

Ils ont déclaré

Un précieux apport

«L’apport scientifique de ce Symposium, qui comprend quelque 200 interventions scientifiques et techniques de pointe dans le domaine de l’industrie des phosphates, consiste en ce fait que l’ensemble de ces contributions convergent vers le développement de l’agriculture durable. Les chercheurs et ingénieurs de l’OCP vont ainsi présenter à ce rassemblement international l’expérience du Groupe dans le domaine de la valorisation des phosphates et son innovation sur l’ensemble des chaînes de valeur de cette industrie. L’ambition d’une telle rencontre est de promouvoir l’engagement des différentes composantes de l’industrie des phosphates dans l’innovation et le partage d’expériences pour une agriculture durable».

Rachid Boulif, Directeur de recherche Chimie au Groupe OCP,
président de la 3ème édition de SYMPHOS

……..

Un rôle à mettre en évidence

«Cette rencontre, qui rassemble 1.300 opérateurs de 50 pays, a pour objectif de mettre en évidence le rôle des acteurs de l’industrie des phosphates et des fertilisants dans le développement d’une agriculture moderne, performante et durable. L’expérience marocaine sera déclinée dans ce conclave, notamment en ce qui concerne l’extraction minière, la transformation industrielle et la production de fertilisants innovants qui contribuent au développement durable de l’agriculture à travers le monde».

Soufiane El Kassi, Directeur Exécutif Industriel de «Axe Centre» à l’OCP

Voir aussi

Nizar Baraka : Nouveau chef de l’Istiqlal ?

Il y avait bien quelques mois que tous ceux que la vie politique au Maroc …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.