mercredi 22 mai 2019

Stress hydrique : SM le Roi lance l’autoroute de l’eau !

L’idée est que les régions du Nord où l’eau est abondante, puissent venir en aide à celles du sud, où l’eau manque.

Face aux besoins croissants en eau, surtout dans les zones couvrant le nord et le nord-est du Royaume, le gouvernement est appelé à mettre les bouchées doubles pour trouver les solutions idoines à même d’assurer un approvisionnement adéquat en ressources hydriques au niveau national.  

A cet effet, SM le Roi Mohammed VI a présidé une séance de travail, jeudi 18 avril 2019, au Palais royal de Rabat. Il y a été notamment souligné que certaines régions du Maroc voient leurs besoins en eau plus que doubler. Cet accroissement de la demande résulte du développement du tourisme et de la dynamique économique et sociale générée par les projets industriels à forte attractivité socio-économique.  Pour faire face à cette situation, le Souverain a donné ses Hautes orientations au gouvernement, afin qu’il finalise le programme prioritaire national concernant l’eau et sa gestion, qui fera l’objet de réunions que présidera prochainement SM le Roi.

Au vu de l’importance du dossier de l’eau et de son caractère prioritaire pour le Maroc, tous les départements sont appelés à mettre la main à la pâte.  C’est la raison pour laquelle la réunion de travail du 18 avril au Palais royal de Rabat a vu la participation de plusieurs responsables. Etaient présents le conseiller du Souverain, Fouad Ali El Himma et le chef de gouvernement, Saâd-ddine El Othmani, ainsi que le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, celui de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, celui de l’Energie, des Mines et du Développement durable, le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb et le directeur de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau potable (ONEE).

ML

Voir aussi

Sahara : Un “vent de changement” est en train de souffler sur les camps de Tindouf

Un “vent de changement” est en train de souffler sur les camps de Tindouf, où …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.