jeudi 22 août 2019

Liberté de la presse : Le directeur de l’AFP à Alger expulsé par les autorités

Le directeur de l’Agence France-Presse (AFP) à Alger, Aymeric Vincenot, a été expulsé mardi 9 avril 2019 par les autorités  qui ont refusé de renouveler son accréditation pour l’année 2019.

En poste à Alger depuis juin 2017, Aymeric Vincenot, a dû quitter l’Algérie mardi soir au terme de l’ultime délai qui lui avait été accordé par la police à l’expiration de son titre de séjour. «Cette décision est inacceptable. Il n’est pas question pour nous, dans ces conditions, de nommer dans l’immédiat un nouveau directeur à Alger», a réagi le président-directeur général de l’AFP, Fabrice Fries, dans un communiqué.

Le chef du bureau de l’AFP, dont le titre de séjour en Algérie était arrivé à échéance le 28 février 2019, n’avait plus d’accréditation depuis fin 2018. La demande de renouvellement de sa carte de presse pour 2019, document qui conditionne l’obtention d’un permis de résidence, est restée sans aucune réponse officielle de la part des autorités, malgré les efforts de l’AFP pour obtenir des explications à ce sujet.

Présente dans 151 pays, l’AFP dispose d’un bureau en Algérie depuis 1962. Il est à souligner que dans le dernier classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF), l’Algérie occupe la 136ème place mondiale sur 180 pays.

Mohcine Lourhzal 

Voir aussi

Détournement de 1,2 million de dirhams de Bank Al Maghrib

Bank Al-Maghrib a fait état de la détection, lors d’un mouvement de fonds, d’une différence …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.