vendredi 15 novembre 2019

Gouvernement El Othmani II : Profils de nouveaux entrants

SM le Roi Mohammed VI a nommé, mercredi 9 octobre 2019, les membres du gouvernement El Othmani II. Retour sur le parcours des nouveaux venus au sein de l’équipe gouvernementale.

Nadia Fettah Alaoui, ministre du tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale

La nouvelle ministre du tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale a démarré sa carrière en 1997 en tant que consultante chez Arthur Andersen après avoir obtenu son diplôme de HEC Paris. En 2000, elle crée et gère Maroc Invest Finances Group, fonds de capital investissement.  En 2005,  Nadia Fettah Alaoui rejoint le Groupe au sein de CNIA Assurance et y occupe la fonction de Directeur Général en charge du Pôle support et Finances. En 2013,  elle devient Directrice Générale Déléguée des Finances et M&A de Saham Group, avant qu’elle ne soit désignée, Directrice générale déléguée des Finances & Opérations de Saham Finances, en 2014. Nadia Fettah Alaoui est  fondatrice et administratrice du Club des Femmes Administrateurs au Maroc et membre du réseau international «Women Corporate Directors». En 2018, elle a obtenu le prix du «CEO of the year» à l’Africa CEO tenu à Abidjan.

Nouzha Bouchareb, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville

Membre du Conseil national du Mouvement Populaire (MP), Nouzha Bouchareb que le Souverain a nommé ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, est diplômée de l’école Mohammadia d’ingénieurs, spécialité Environnement et développement territorial, et lauréate de l’ISCAE. Elle est présidente du «Connecting Group International», un réseau œuvrant au renforcement du pouvoir des femmes dans les institutions.

Driss Ouaouicha, ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique

Nommé en 2008 président de l’Université Al Akhawayne, le nouveau ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, est titulaire d’un Doctorat en linguistique et éducation de l’université du Texas aux Etats-Unis en 1986. Il est également détenteur d’un master en linguistique appliquée et enseignement des langues de l’université de Wales au Royaume-Uni en 1980 et d’une licence en langue et littérature anglaises de l’Université Mohammed V de Rabat en 1975.

Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé

Le nouveau ministre de la Santé est directeur du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Hassan II de Fès, depuis 2004. Khalid Ait Taleb est également membre du Comité d’experts au ministère de la Santé.

Hassan Abyaba, ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, porte-parole du gouvernement

Hassan Abyaba que le Souverain a nommé ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, porte-parole du gouvernement, a obtenu une licence en géographie économique en 1989 et un master spécialisé dans la même discipline avant d’obtenir un doctorat en études géopolitiques ainsi qu’un doctorat national en ressources humaines en 2010 de l’Université Mohammed V de Rabat.  Abyaba a également exercé en tant que professeur à la Faculté des lettres de Ben Msik à Casablanca. Membre de l’Union Constitutionnelle (UC) depuis 1983, il a occupé plusieurs postes au sein du parti, dont celui de Secrétaire général adjoint, membre de la commission nationale, membre du bureau politique, avant de devenir porte-parole de l’UC. En 2018,  Hassan Abyaba a été élu président de la Fédération Libérale Arabe.

Mohamed Amkraz, ministre de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle

Le nouveau ministre de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle est avocat de formation. Mohamed Amkraz a siégé à la Chambre des représentants en tant que député entre 2011 et 2016. Il a été élu, président de la Jeunesse du Parti de la Justice et du Développement, le 3 février 2018, à l’issue du sixième Congrès de la jeunesse du PJD.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

SM le Roi : Le Maroc inscrit les questions environnementales et les défis climatiques, parmi les priorités de ses politiques nationales

SM le Roi prononcera un Discours au parlement ce vendredi

Le Roi Mohammed VI présidera, vendredi, l’ouverture de la première session de la quatrième année …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.