Un important incendie s’est déclaré, dans la nuit de mercredi à jeudi dans une usine chimique à Rouen (Seine-Maritime)

L’incendie s’est déclaré jeudi à 2h48 (HL) dans cette usine située sur la rive droite de Rouen, non loin du centre-ville. Les fumées dégagées par l’incendie étaient visibles à plusieurs kilomètres à la ronde et certains habitants ont été réveillés par les bruits d’explosions, selon les médias du pays.

L’usine chimique est classée Seveso, c’est-à-dire identifiée comme étant un site industriel présentant des risques d’accidents majeurs.

L’impressionnant incendie n’a toutefois fait aucune victime. “Il n’y a pas, à l’heure actuelle, de victime”, a affirmé la préfecture qui a invité, par mesure de précaution, les habitants vivant dans un périmètre de 500 mètres autour de l’usine, à « rester chez eux”. De même que les établissements scolaires de 13 communes ont été fermés.

Environ 130 sapeurs-pompiers sont déployés sur le site pour contenir l’incendie et une cellule de crise a été mise en place.

Selon la préfecture qui se base sur les premières analyses, il n’y a “pas de toxicité aiguë sur les principales molécules” dans la fumée qui se dégage.

Cette usine avait déjà connu un sérieux incident fin janvier 2013 avec un gaz nauséabond qui s’était échappé. Il s’agissait du mercaptan, un gaz potentiellement toxique à forte concentration. Les émanations s’étaient fait sentir jusqu’à Paris et en Angleterre, selon les médias.

Zineb Alaoui

Voir aussi

L’UE est reconnaissante au Maroc pour son rôle actif dans la résolution du conflit libyen

L’UE est «reconnaissante au Maroc pour son rôle actif» dans la résolution du conflit libyen

L’Union européenne (UE) est «reconnaissante au Maroc pour son rôle actif» dans la résolution du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.