La Russie a déposé une demande d’enregistrement du vaccin Spoutnik V dans l’UE

Russie Vaccin Spoutnik V

La Russie a déposé une demande d’enregistrement du vaccin Spoutnik V auprès de l’Union européenne, a indiqué mardi 9 février le Fonds russe d’investissements directs (RFPI).

Une demande d’enregistrement du vaccin Spoutnik V a été déposée le 29 janvier auprès de l’Union européenne, a déclaré à l’agence de presse Sputnik le Fonds russe d’investissements directs.

Le Fonds a indiqué disposer d’une confirmation officielle de dépôt de la demande de la part de l’Agence européenne des médicaments (AEM).

«Le RFPI a déposé sa demande d’enregistrement auprès de l’Union européenne le 29 janvier et a lancé le processus de présentation d’informations à l’Agence européenne de médicaments (AEM) via la procédure de réévaluation permanente», selon la même source.

L’Agence européenne de médicaments avait auparavant annoncé à Sputnik avoir terminé la procédure de consultation du Centre d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa, qui a développé le vaccin Spoutnik V, ce qui ouvre la voie au dépôt d’une demande d’enregistrement auprès de l’Union européenne.

Suite à la publication des conclusions de la troisième phase des essais de Spoutnik V dans la revue médicale The Lancet, qui montrent que l’efficacité immunitaire du vaccin à vecteur viral est de 91,6%, plusieurs pays de l’Union européenne se sont dits ouverts à son utilisation.

Pour être disponible sur le marché européen, Spoutnik V doit être autorisé par l’AEM et les autorités sanitaires nationales des pays concernés.

La Hongrie a levé dimanche le dernier obstacle à l’administration à sa population du vaccin Spoutnik V, avec le feu vert accordé par les autorités sanitaires nationales.

Le gouvernement en a commandé deux millions de doses qui doivent être livrées sur trois mois.

La chancelière allemande Angela Merkel s’est dite ouverte à l’utilisation du Spoutnik V dans l’UE, après la publication de résultats scientifiques positifs sur son efficacité.

Pour sa part, le chancelier autrichien, Sebastian Kurz, s’est dit ouvert à ce que les vaccins russe Spoutnik V ou chinois contre le Covid-19 soient produits en Autriche, s’ils obtiennent une autorisation de mise sur le marché dans l’Union européenne.

LR/MAP

Voir aussi

Parlement européen,Crise Maroc-Espagne

Des députés européens vent debout contre une résolution controversée sur le Maroc

Des députés européens de différents groupes politiques se sont érigés, jeudi à Strasbourg, contre l’initiative …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.