mercredi 18 octobre 2017

** Algérie

La Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (LADDH) s’est indignée contre le traitement infligé aux migrants subsahariens. Selon l’ONG, plus de 1400 personnes sont retenues dans des conditions “désastreuses” et “indignes”, dans un centre d’été à Zeralda (à l’ouest d’Alger). La LADDH accuse les autorités algériennes de bafouer les normes internationales relatives “aux droits des réfugiés, demandeurs d’asile et de migrants”. Une étude de l’ONG Médecins du Monde publiée en février dernier à Alger, avait dévoilé la grande misère des Subsahariens établis en Algérie.

Voir aussi

Maroc : Ouverture d’une enquête suite à la bousculade au point de passage de Bab Sebta qui a entraîné le décès de deux femmes

Une enquête a été ouverte, sous la supervision du parquet, suite à la bousculade survenue …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.