mercredi 23 août 2017

Maroc : Des milliards pour les forages et les mines !

Amina Benkhadra Onhym

Amina Benkhadra, directrice de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), vient d’annoncer qu’une enveloppe financière de plus de 5 MMDH sera allouée par les partenaires privés à l’investissement dans le secteur des hydrocarbures et des mines, au titre de l’exercice 2014.

La même année, le Royaume connaîtra, selon Benkhadra, le forage de près de 27 puits dans les différents bassins sédimentaires onshore et offshore.

Benkhadra, qui s’exprimait en marge de la tenue de la deuxième session du Conseil d’administration de l’ONHYM, présidé par le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, a précisé: «2014 va être une année extrêmement importante en termes d’investissement (…). Ces dernières années, il y a eu une arrivée massive des grandes compagnies, en l’occurrence les compagnies British Petroleum et Chevron qui se sont rajoutées à celles déjà existantes au Maroc depuis plusieurs années». Elle a également fait savoir que l’Office intervient dans les premières phases d’exploration très en amont, notamment à travers des actions de promotion pour attirer les investisseurs privés aussi bien dans le domaine des hydrocarbures que des mines.
Pour ce qui est de 2013, Benkhadra a indiqué que l’exercice, qui a été marqué par un accroissement important des travaux de recherches dans le domaine des hydrocarbures, avec la participation de 34 partenaires, a connu un investissement global de 2,3 MMDH, dont 58 MDH ont été alloués par l’Office. «Les partenaires, a-t-elle encore fait savoir, ont lancé les premiers travaux de forage. Quatre forages ont été opérés en 2013, deux dans le Gharb, un au large de l’océan Atlantique à Foum Draa et un dernier à Sidi Mokhtar dans la région d’Essaouira».
Dans le domaine minier, la Directrice de l’Office a souligné que l’ONHYM intervient en amont, à travers notamment la signature de 48 conventions de partenariat avec les opérateurs privés. «Nous avons plus de 40 objectifs sur les métaux précieux, les métaux de base, les roches et les minéraux industriels. Une grande partie est mise en promotion et cédée, tandis que les opérateurs privés font le développement ultérieur», a-t-elle signalé, avant d’ajouter que l’année 2014 a connu le démarrage de la mine de cuivre d’Oumjrane. Elle a également noté que deux autres projets seront démarrés début 2015, tandis que deux autres encore sont prévus pour 2016, dans le cadre d’un partenariat public privé développé par l’Office de manière systématique, pour partager le risque dans le domaine de la recherche entre les deux secteurs.
Au cours de cette réunion, Amina Benkhadra avait aussi présenté l’activité de l’Office au cours de l’année 2013, l’arrêté des comptes de l’exercice 2012, les prévisions de clôture 2013, le projet de budget 2014 et le plan de développement 2014-2018.

Hamid Dades
………………………………………………………………….

Action : Vers une nouvelle stratégie


L’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) s’oriente vers une nouvelle stratégie basée sur les expertises nationale et internationale, en faveur de la valorisation des ressources pétrolières et minières nationales. Cette nouvelle organisation va permettre de répondre convenablement aux défis actuels, ainsi qu’aux perspectives futures et ce, en harmonie avec les principes de la bonne gouvernance. Jouant un rôle stratégique dans les domaines relevant de l’étude, de l’exploitation et du développement des ressources nationales des hydrocarbures et des mines, abstraction faite du phosphate, l’ONHYM a enregistré de grandes avancées quant à son activité.
L’Office représente aussi un outil qui favorise la conclusion d’accords et de partenariats dans le secteur en faveur de la préservation des ressources nationales pétrolières et minières.
Sur le plan de l’activité, la recherche des hydrocarbures a couvert, à fin décembre 2013, une superficie totale de 394.165,70 km2 répartie sur 52 permis en onshore (dont 13 ONHYM), 90 permis en offshore, 4 autorisations de reconnaissance en onshore, 2 en offshore, 12 concessions d’exploitation (dont 2 ONHYM) et 4 MOU sur les schistes bitumineux.
Sur le plan du partenariat, le même exercice a été marqué par la signature de six nouveaux accords pétroliers, tandis que les travaux de la recherche minière ont porté sur 44 objectifs situés dans les zones les plus prometteuses du pays.

 

Voir aussi

Voyage… Ces jeunes qui bousculent les habitudes…

Diplôme en poche, nouveau boulot, les moins de 35 ans bousculent les habitudes et, surtout, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.