Plus de 7.400 fonctionnaires de police ont bénéficié de l’avancement au choix au titre de l’exercice 2019

Plus de 7.400 fonctionnaires de police ont bénéficié de l’avancement au choix au titre de l’exercice 2019

Quelque 7.406 fonctionnaires de police, tous corps et grades confondus, ont bénéficié de l’avancement au choix au titre de l’exercice 2019, soit 89,9% du total des postes budgétaires consacrés à la sureté nationale, a annoncé, lundi, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Cet avancement a concerné 4.711 fonctionnaires en uniforme et 2.695 en civil, soit respectivement 89,2% et 84,7% des parts financières attribuées à ces grades et échelons, précise la DGSN dans un communiqué.

La Commission d’avancement a œuvré en faveur de l’élargissement de l’éventail des bénéficiaires exerçant en uniforme dans les grades inférieurs ou moyens, allant des gardiens de la paix aux officiers principaux, dont le nombre est de 4.551 fonctionnaires, avec un taux de 100% aux rangs des brigadiers chefs et officiers de paix, précise la DGSN, notant que le nombre des bénéficiaires exerçant en tenue civile dans les grades inférieurs ou moyens s’est situé à 2.299 fonctionnaires, partant des inspecteurs aux commissaires de police, avec un taux de 100% aux rangs des officiers et commissaires de police, et de 85% aux rangs des inspecteurs principaux.

Cette annonce intervient dans un contexte marqué par l’adoption du nouveau statut des fonctionnaires de la DGSN, qui leur garantit plusieurs incitations administratives et financières, notamment la réduction du nombre d’années requis pour bénéficier de l’avancement au choix, relève la même source, qui fait savoir qu’elle a également mis en place une nouvelle charte d’évaluation de la performance de ses fonctionnaires qui permet leur notation annuelle en se basant sur des critères de compétence, de mérite et de performance professionnelle.

La DGSN accorde une importance particulière à l’avancement au choix, notamment aux fonctionnaires appartenant à des grades inférieurs, en tant que principale source d’incitation administrative qui les encourage à faire preuve de plus de sacrifice et d’abnégation, lors de l’exercice de leurs nobles missions de protection de la sécurité des citoyens, de préservation de leurs biens et de l’amélioration de la qualité des prestations qui leur sont offerts, conclut le communiqué.

Avec MAP

Voir aussi

La BID approuve un prêt de 300 millions USD au profit du Chili

La BID approuve un prêt de 300 millions USD au profit du Chili

La Banque interaméricaine de développement (BID) a approuvé, jeudi, un prêt de 300 millions de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.