Interconnexion des bassins Sebou-Bouregreg | L’objectif est d’atteindre un million m3 par jour

Site du barrage de Garde (province de Kénitra) – L’objectif fixé par le projet d’interconnexion des bassins de Sebou et de Bouregreg est d’atteindre un million de M3 par jour, a souligné, mardi, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

“Le projet de l’interconnexion des bassins de Sebou et de Bouregreg, dont les premiers mètres cubes d’eau sont arrivés à Rabat, a pour objectif d’atteindre un million de M3 par jour, soit un volume de 360 millions de M3 par an”, a précisé M. Akhannouch dans une déclaration à la presse, lors d’une visite de terrain au site du barrage de Garde, qui a compris la station de pompage 1 et la station de pompage 2.

Cette visite intervient après l’achèvement de la première phase de la mise en place des moteurs de pompage, a-t-il indiqué, notant que des moteurs de pompage supplémentaires seront ajoutés ultérieurement, en vue d’atteindre le débit fixé pour assurer le transfert de l’eau vers Rabat et Casablanca.

Ce mégaprojet royal, qui s’inscrit dans le cadre du programme national pour l’approvisionnement en eau potable et l’irrigation, vise à détourner l’excédent d’eau du bassin de Sebou, qui se perdait dans l’océan Atlantique, vers le bassin de Bouregreg afin d’assurer l’approvisionnement en eau potable de l’axe Rabat-Casablanca, a fait savoir le Chef du gouvernement.

Pour Washington, le Maroc est un partenaire stable et pourvoyeur de sécurité

Ce projet structurel a été mis en place grâce aux efforts considérables entrepris par le gouvernement, sur Instructions de SM le Roi Mohammed VI, et en coordination avec plusieurs départements ministériels, notamment le ministère de l’Équipement et l’Eau, le ministère de l’Agriculture, le ministère de l’Intérieur et le ministère des Finances, ainsi qu’avec la participation de nombreux intervenants qui y ont largement contribué, a-t-il expliqué.

Ledit projet, qui a bénéficié également de l’expertise de plusieurs entreprises marocaines de renommée mondiale, aurait normalement pris une durée minimum de 3 ans, mais il a été accompli dans un délai de 8 à 10 mois, s’est-il félicité, notant que ce chantier en cours de réalisation avance à grands pas et sera d’une grande importance pour l’axe Rabat-Casablanca.

La réalisation de ce projet a nécessité environ neuf mois, sachant qu’il a été mis en service progressivement le 24 août 2023 pour mener les expérimentations nécessaires sur les équipements et détourner l’eau avec un débit initial n’excédant pas 3 mètres cubes par seconde. La prochaine étape consistera à augmenter progressivement le débit d’eau pour atteindre 15 mètres cubes par seconde, ce qui permettra de transférer un volume annuel d’eau excédentaire dans le bassin du Sebou compris entre 350 et 400 millions de mètres cubes.

Commémoration à Rabat du 70ème anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple

D’un coût total estimé à environ 6 milliards de dirhams, ce projet comprend une installation de captage d’eau au niveau du barrage de garde sur l’Oued Sebou, 67 km de canaux en acier d’un diamètre de 3200 mm, deux stations de pompage d’un débit de 15 mètres cubes par seconde, et un bassin pour acheminer l’eau vers la retenue du barrage de Sidi Mohamed Ben Abdullah.

LR/MAP

,

Voir aussi

Bankole Adeoye,Nasser Bourita,paix,Rabat,sécurité,UA,Afrique

Le commissaire aux Affaires politiques de l’UA salue les efforts du Maroc pour la consolidation de gouvernements démocratiques et transparents

Le commissaire aux Affaires politiques, à la Paix et à la Sécurité de l’Union africaine …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...