mardi 25 septembre 2018

«Green AIB» : La 2ème édition à Yamoussoukro

L’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles du Maroc (IRESEN), en partenariat avec l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny de Côte d’Ivoire (INP-HB), organise, les 26 et 27 juin à Yamoussoukro, la capitale administrative ivoirienne, la 2ème édition du «Green Africa Innovation Booster» (GreenAIB).

Cette 2ème édition, qui intervient un an après le succès du premier GreenAIB (les 12 et 13 juillet 2017 à Marrakech), s’inscrit dans le cadre de la collaboration de l’IRESEN et de l’INP-HB avec le Réseau Africain de l’Innovation Verte (Green Africa Innovation Network -GAIN). A cet effet,  l’IRESEN fait savoir que le GreenAIB s’impose aujourd’hui comme une plate-forme de rencontres, d’échanges et de promotion de l’innovation verte itinérante en Afrique.

La seconde édition du GreenAIB verra la participation d’officiels de plusieurs pays africains, d’académiciens et naturellement d’acteurs de la Recherche & Développement et de l’innovation en énergies renouvelables en Afrique.
Au total, ce sont plus de 100 startups et 1.000 participants qui se réuniront sur cette plate-forme autour de conférences et de tables rondes et dans un espace d’expositions.

Le GreenAIB prévoit également le «Green Africa Innovation Contest», un concours annuel qui vise à renforcer l’esprit d’innovation verte entre opérateurs africains.

En organisant cette compétition, l’IRESEN entend promouvoir l’excellence en matière d’énergie verte et soutient la Recherche et Développement, ainsi que l’innovation en Afrique. Pour cela, plusieurs sessions de pitching seront organisées pour des porteurs de projet venant du monde entier.  Le concours d’innovation «Green Africa Innovation Contest» récompensera trois catégories. Il s’agit des «meilleures startups innovantes», «Meilleur projet R&D innovant» et «La Meilleure thèse de doctorat».

A travers le Green Africa Innovation Booster, les partenaires du réseau GAIN visent à faire de l’Afrique une plate-forme de l’innovation, en encourageant l’esprit de créativité verte dans toute la communauté africaine, mais aussi en renforçant l’excellence dans les énergies propres en soutenant la recherche et l’innovation en Afrique.

A l’occasion de cette deuxième édition, le réseau GAIN sera élargi par l’intégration de nouveaux membres et plusieurs accords de collaboration seront conclus.

HD

Voir aussi

Congrès : «Femmes et agriculture en Afrique» à Marrakech

Pour la 2ème fois, l’ONG Believe in Africa organise le Congrès «Femmes et agriculture en Afrique» …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.