samedi 21 juillet 2018

Mondial Russie 2018 : Le Maroc dans le chapeau 4

La qualification au Mondial assurée, l’attention sera dirigée maintenant vers le tirage au sort et les éventuelles formations face auxquelles le Maroc devra jouer.

Et attendant le tirage au sort, qui aura lieu le 1er décembre à Moscou, plusieurs questions taraudent les supporters marocains. A qui le groupe de la mort? Quels adversaires pour les Lions de l’Atlas? Quel sera le tableau de la phase finale? En attendant les inévitables débats, on peut d’ores et déjà avoir quelques éléments de réponse. Le tirage au sort pour cette 21ème édition connaîtra toutefois un petit changement.

Alors qu’ils étaient jusqu’alors essentiellement constitués en fonction des zones géographiques, les chapeaux du tirage au sort du prochain Mondial seront en effet établis à partir du classement FIFA.

Selon le site spécialisé sport.fr, un garde-fou a été prévu par la FIFA: deux équipes d’un même continent ne peuvent pas se retrouver dans un même groupe, à l’exception des sélections européennes. Pour le tirage au sort, les 32 pays qualifiés seront répartis dans quatre chapeaux de huit équipes chacun. La hiérarchie sera établie en fonction du classement FIFA du mois d’octobre. La constitution de ces chapeaux est, en somme, connue dans les grandes lignes, en attendant les derniers arbitrages en fonction des ultimes qualifiés.

Ghita Hanane

Voir aussi

1er tour : Un bilan honorable

Au bilan, les Marocains, par leur amour du beau football, ont comme rebondi sur un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.