mercredi 22 mai 2019

Mazagan Beach & Golf Resort : Promouvoir la pratique du golf et l’image du golfeur

Ayoub Lguirati

Le Mazagan Beach & Golf Resort a signé, jeudi 1er novembre, deux conventions visant la promotion du sport, plus précisément du Golf et son ouverture aux jeunes issus de milieux défavorisés.

La première convention de parrainage a été signée avec Ayoub Lguirati, jeune golfeur, considéré comme une nouvelle étoile montante dans cette discipline. La seconde a été conclue avec Villages d’Enfants SOS El Jadida…

Un parcours exceptionnel

On ne peut résumer l’histoire d’Ayoub Lguirati sans commencer par une formule qui lui est très chère: «Il était une fois un petit voleur de petites balles… qui devint un grand champion».

En effet, Ayoub n’est pas issu d’un milieu aisé. Il est fils d’un petit agriculteur travaillant dans une ferme mitoyenne au golf d’Agadir. Son flair l’a conduit vers un destin singulier.

Ayant commencé  par  ramasser les balles égarées, qu’il mettait dans un plateau d’œufs en se rendant au marché pour les vendre à 5 DH la pièce (petit commerce qui l’aidait à subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille), le petit Ayoub a trouvé que son commerce devenait rentable. Il allait prendre goût à quitter, de temps en temps, la ferme familiale, sauter le mur du golf et récupérer les balles perdues par les golfeurs… Commençait alors à montrer une certaine passion pour le golf en tant que pratique sportive. Ceci a attiré l’attention du Directeur du golf qui n’a pas tardé à remarquer le talent de ce garçon. Le temps d’évaluer son potentiel, il lui proposa de venir apprendre à jouer le golf. Un sport qui était destiné uniquement aux riches. Le Directeur du golf n’était autre que Marwann Chamsseddine, également directeur de l’école du golf d’Agadir.

Bien que convoqué pour faire partie de l’équipe nationale qui allait participer en Tunisie, Ayoub Lguirati ne pouvait abandonner son petit commerce. Il continua de ramasser les balles égarées. Un mois avant le Tournoi en Tunisie, en voulant sauter le mur pour aller ramasser les balles perdues, Ayoub tomba, se cassa la main. C’était une fracture. Le médecin exigea un plâtre de 3 à 4 semaines. Pour ne pas perdre cette opportunité de voyager, lui qui ne connaissait que le bus qui reliait Agadir à Erfoud , il se débarrassa de son plâtre deux semaines avant le tournoi et reprit ses entraînement , aidé d’un simple bandage. Un effort et un sacrifice largement récompensés. Car, non seulement Ayoub a participé au Tournoi en Tunisie, mais il s’y est classé premier. C’était la preuve que les rêves pouvaient se réaliser. 

En effet, si Ayoub avait cette chance à l’âge de 11 ans, au Royal Golf d’Agadir,  c’était grâce à une initiative lancée par SAR Moulay Rachid pour «démocratiser» ce sport. Le début était dur pour le tandem, car le coach  voulait imposer une discipline et de bons résultats scolaires et le jeune Ayoub ne  pensait qu’à «sa petite affaire» et à combien il allait encore pouvoir en tirer…  Aujourd’hui, Ayoub raconte son histoire avec beaucoup d’humour, mais aussi avec conviction. Car il conçoit l’importance de croire en soi et de trouver un soutien fort…  Il sait aujourd’hui qu’il a gagné plus que ce qu’il aurait pu tirer de sa petite affaire de jadis, s’il l’avait entretenue toute sa vie. Outre ce titre de champion et sa qualité sportive, le «petit voleur de balles» a réussi dans ses études et est aujourd’hui titulaire d’une licence en management-entreprise.

Son ambition, sa passion et sa discipline lui permettent ainsi, aujourd’hui, de décrocher ce  partenariat avec Mazagan Beach & Golf Resort et de  retrouver son tuteur, pour une autre noble cause, puisque les deux seront présents pour encadrer cinq ou six enfants, âgés entre 6 et 12ans,  du Village d’enfants SOS El Jadida, pour leur apprendre à jouer au golf (après une sélection).

Pour Mazagan, le choix porté sur Ayoub Lguirati n’est pas fortuit: «A travers la réussite sportive d’Ayoub Lguirati et son orientation citoyenne, Mazagan s’inspire de cette Success Story pour permettre la signature d’une autre convention de parrainage d’une sélection d’enfants prometteurs au sein de la Mazagan Golf Academy, avec le Village d’Enfants SOS El Jadida. Le but est d’offrir à ces enfants un encadrement et un soutien complet et de leur donner la chance de suivre le parcours réussi d’Ayoub».

Dans le cadre de cette convention avec Ayoub Lguirati, Mazagan Beach & Golf Resort mettra tout en œuvre pour accompagner Lguirati dans sa carrière golfique, en mettant à sa disposition toutes les infrastructures du Resort, pour optimiser ses divers entraînements et concentrations. Pour d’autres petits «Ayoub»…

Bouchra ElKhadir

Voir aussi

Nordin Amrabat jouera-t-il contre l’Argentine ?

Le lion de l’Atlas Nordin Amrabat continue de faire les choux gras de la presse. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.