mercredi 19 juin 2019

FRMVE : Le programme sportif de 2019 dévoilé

La Fédération royale marocaine des voitures d’époque (FRMVE) vient de dévoiler, à Casablanca, son programme sportif des Rallyes nationaux et internationaux prévus dans les prochains mois dans le Royaume.

A cette occasion, le président de la fédération, Sghir Zinoune, a annoncé l’organisation de Rallyes d’envergure, à l’instar de ceux de Béni Mellal, du Sahara, de Kénitra et de la région orientale qui se dérouleront, selon les standards internationaux. Il a relevé que l’actuelle saison sportive débutera en mars prochain, avec le Rallye de l’Atlas.

Ce genre de Rallyes, a indiqué pour sa part le président de l’association Atlas des voitures d’époque de la région Béni Mellal-Khénifra, Abderrahim Majid, est à même de promouvoir les produits touristiques et le patrimoine culturel des régions. Et de relever que la fédération a participé activement à l’exposition de «Malaga» qui a constitué l’opportunité de promouvoir le Rallye de l’Atlas, faisant état de nombreuses demandes de participation au rallye de l’Atlas en provenance d’Espagne, des Etats-Unis et de France.

De son côté, le président de l’Association des amoureux des voitures d’époque de Tanger, Younès Cheikh, a souligné l’importance des objectifs fixés par la FRMVE dans sa programmation, qui visent à faire connaître les atouts touristiques, naturels, culturels et humains des différentes régions du Maroc. Il a, en outre, loué l’engagement de la Fédération à fournir le soutien aux propriétaires des voitures d’époque, dont l’entretien et la maintenance nécessitent des coûts importants pour leur préservation.

Les responsables de la fédération ont aussi abordé la question de «l’institutionnalisation» de l’action de la FRMVE, conformément aux lois en vigueur et certaines difficultés rencontrées, à cet effet, pour atteindre tous les objectifs escomptés. A cet égard, le directeur administratif de la FRMVE, Abdelkader Al-Khayati, a fait savoir que l’aspect de sponsoring perturbe toujours le travail des associations qui doivent souvent compter sur leurs propres ressources et moyens. Il a noté le manque d’accords entre la Fédération, le ministère de tutelle et le ministère de la Culture et de la Communication, destinés à unifier l’action et les objectifs, ainsi qu’un programme commun pour la promotion des activités des voitures anciennes, lesquels constituent un patrimoine culturel mobile et un patrimoine humain commun contribuant à mettre en valeur la diversité culturelle et touristique des régions du Royaume.

ML

Voir aussi

CAN Égypte-2019 : Hervé Renard dévoile une pré-sélection de 27 joueurs

Le sélectionneur national Hervé Renard a dévoilé une pré-liste de 27 joueurs pour entamer un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.