samedi 22 juillet 2017

Derby casablancais : Le match, les supporters et les forces de l’ordre

A l’issue de la 25ème journée de la Botola,  le Wydad assure sa place de leader. Grâce à un but de la tête sur corner d’Amine Attouchi, à la demi-heure de jeu, les Rouges sont désormais à 8 longueurs d’avance de leur (ex) dauphin, le Raja.

Avec des supporters qui ont su se faire entendre tout au long de la rencontre, la pression régnait au stade Mohammed V.

A la fin du match, les Rouges et Blancs ont carrément célébré la consécration, contrairement aux Rajaouis qui étaient déçus, bien évidemment, du score, mais aussi de céder leur place au DHJ qui est désormais deuxième au classement, à 5 points d’écart du Wydad.

Lors de la prochaine journée, le WAC se déplacera à Tanger, alors que le Raja et le DHJ accueilleront respectivement le MAT et l’AS FAR.

Entre supporters et forces de l’ordre

La police a arrêté près de 120 supporters du Raja et du Wydad, lors de ce 122ème derby. La plupart des personnes appréhendées sont des mineurs qui voulaient accéder au stade avec des tickets falsifiés, achetés au marché noir. Parmi les peronnes arrêtées, on trouve également des supporters soupçonnés de violences, de vol, de consommation de drogue ou de détention d’armes blanches.

Par ailleurs, le travail fourni par les forces de l’ordre, à l’occasion de cette rencontre, a bel et bien porté ses fruits. Car, contrairement aux précédents derbies, il n’y a eu aucun incident majeur. L’occasion de souligner le bon travail fourni par les forces de l’ordre qui ont su canaliser les éléments les plus problématiques et assurer la sécurité des milliers de supporters présents sur les gradins.        

 

La devise de cette rencontre, «Zéro hooliganisme», a donc été bien respectée. Le mérite revient sans doute à la vigilance des forces de l’ordre, à leur stratégie sécuritaire utilisée lors de ce match et aussi au judicieux placement des policiers, à l’intérieur comme à l’extérieur du stade. D’ailleurs, parmi les mesures qui ont été jugées très efficaces pour maximiser la sécurité sur les gradins, il y a eu le déploiement des policiers au centre du virage consacré aux supporters du Raja. En effet, la «Magana» a été coupée en deux par un cordon policier pour éviter tout accrochage entre les ultras du Raja, les Green boys et les Eagles. Ces deux groupes de supporters sont habitués à nous confronter à toutes les formes d’hooliganisme, comme il y a quelques jours à Marrakech.

Ghita Hanane

Voir aussi

Un nouvel entraîneur pour le Barça

L’Espagnol Ernesto Valverde, ex-technicien de l’Athletic Bilbao, a été nommé entraîneur du FC Barcelone pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.