Flash Infos

Coupe du Monde Féminine 2023 | Le Brésil retire sa candidature

Coupe du Monde Féminine 2023 | Le Brésil retire sa candidature

Le Brésil a retiré sa candidature à l’organisation de la Coupe du monde féminine en 2023, à cause de la crise économique liée à la pandémie du coronavirus, qui ne permet pas de fournir les garanties nécessaires, a annoncé lundi la Confédération brésilienne de football (CBF).

En plus de retirer sa candidature, l’organe dirigeant du football brésilien a fait part de son soutien à la candidature colombienne, estimant que le retrait du Brésil augmente les chances de la Colombie, désormais unique candidat issu de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol).

La décision de la CBF intervient après que la FIFA ait souligné que le gouvernement de Jair Bolsonaro et les entités impliquées dans l’organisation de l’événement n’avaient pas offert les garanties nécessaires pour garantir l’organisation de la Coupe du monde.

Selon la CBF, le gouvernement de Bolsonaro a écrit une lettre à la FIFA affirmant que, bien que le pays soit apte à abriter un événement de cette envergure, de par l’expérience qu’il avait acquise en la matière, il n’a pas jugé opportun d’accepter les garanties demandées, alors que le pays vit aux rythmes “d’austérité économique et budgétaire motivée par les impacts de la pandémie”.

La CBF a dit comprendre la position de la FIFA et a souligné que ces garanties “font partie du protocole standard de l’organisation internationale” et un “élément fondamental” pour assurer “la sécurité nécessaire à la réalisation d’événements de cette ampleur”.

Selon les dernières projections, l’économie brésilienne subira une baisse de son PIB d’environ 6,5% en 2020, la plus importante de ces dernières décennies.

“Compte tenu du moment exceptionnel qu’a connu le pays et le monde, la CBF comprend la position prudente du gouvernement brésilien et d’autres partenaires publics et privés, qui les ont empêchés de formaliser les engagements dans les délais ou de la manière requise”, a-t-il conclu.

Avec le retrait du Brésil, seuls la Colombie, le Japon et l’Australie et la Nouvelle-Zélande sont en lice pour l’organisation de cet événement.

Le vainqueur sera annoncé par la FIFA le 25 juin, après une réunion virtuelle de son Conseil. Cet organisme sera chargé de sélectionner l’hôte ou les hôtes de la Coupe du Monde Féminine FIFA-2023 à travers un processus de vote ouvert, dans lequel les résultats de chaque tour de scrutin et les votes de chaque membre du Conseil seront publiés sur la page sur Internet de la FIFA.

LR

Voir aussi

Football | La reprise du championnat en Tunisie officiellement

Football | La reprise du championnat en Tunisie officiellement

La Fédération Tunisienne de football (FTF) a annoncé, officiellement, la reprise le 2 août du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.