mardi 22 mai 2018
Flash Infos

Fathia Bennis, Présidente-directrice générale de Maroclear

Fathia bennis

Diplômée en Droit public et en Sciences politiques (Université Mohammed V à Rabat), Fathia Bennis est également titulaire d’un doctorat en relations internationales. Elle commence sa carrière en 1984 à Bank Al-Maghrib où elle s’occupe des relations avec le Fonds Monétaire International (FMI) jusqu’en 1992.

Elle assure également le Secrétariat du Comité de crédit et du marché financier (qui deviendra le Conseil National de la Monnaie et de l’Epargne). Elle travaille alors sur la réforme des marchés monétaire et financier et se voit par la suite confier la responsabilité du marché monétaire.
Fathia Bennis est nommée en 1998 directrice générale de la Bourse de Casablanca, avant d’être nommée en 2000 par sa Majesté le Roi Mohammed VI directrice générale de l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT). Son travail de promotion du Maroc en France lui vaut d’être faite «Chevalier de l’Ordre du Mérite de la République française» en 2002. Elle réintègre le monde de la finance en 2005 en prenant la tête de Maroclear, dépositaire central des valeurs mobilières du Maroc.

Outre ses fonctions de PDG de Maroclear, Fathia Bennis a occupé tour à tour les postes d’«administrateur» de la Royal Air Maroc (RAM), de la COMANAV, de la Fondation du Festival du cinéma de Marrakech, de la société d’aménagement de la baie d’Agadir et de celle de Tanger. Enfin, elle est membre de L’AFEM et de la Fondation des trois religions basée à Séville. Elle est également membre du Comité de soutien de la Fondation Mohammed VI pour l’environnement et trésorière de l’Association d’aide aux urgences de Rabat.
Par ailleurs, Fathia Bennis est présidente fondatrice de l’association Women’s Tribune qui œuvre pour l’égalité des chances, des droits et de l’accès des femmes aux postes de décision. Elle est membre du Conseil d’administration du «Think thank» et du Conseil du Développement et de la Solidarité (CDS), résidente de ALM Ecolgy Trophy et vice-présidente du Collectif Démocratie et Modernité.
«Le développement des marchés financiers se fait par vagues successives de réformes. Les pouvoirs publics ont lancé depuis le début des années 90 une série de réformes qui ont permis à notre pays de disposer d’infrastructures de marché résilientes. Il est à signaler que les marchés financiers connaissent des évolutions cycliques qui traduisent l’aversion au risque des investisseurs et leur anticipation des évolutions des différents secteurs de l’économie», avance la Présidente-directrice générale de Maroclear. Fathia Bennis estime que «le marché des services financiers au Maroc est appelé à un développement qui nécessitera une mise à niveau de l’ensemble de ses intervenants. Plus particulièrement, les activités de Dépositaire central seront amenées à prendre une dimension ”universelle”, puisque Maroclear se doit d’offrir ses services à l’ensemble des entreprises marocaines faisant appel public à l’épargne, qu’elles soient cotés ou non, cela afin d’offrir une meilleure protection à l’investisseur et lui garantir la plus grande transparence. La situation géostratégique de notre pays lui permet de disposer d’une position idoine pour jouer le rôle de hub financier régional de niveau mondial».
Selon elle, les mutations profondes qu’a connues notre paysage financier ont induit une cadence très soutenue de réformes. La nature humaine n’aimant pas le changement, il est normal que certaines réticences et latences se fassent ressentir ici et là. Toutefois, un effort de conduite de changement important est déployé pour arriver à convaincre et à rassurer l’ensemble des acteurs. Cela passe impérativement par la construction d’une vision concertée des stratégies de développement à mettre en œuvre.
«Notre stratégie ”CAP 2015” comporte de nombreux projets importants, qui concernent parallèlement le développement de plusieurs aspects de notre activité. En effet, nous souhaitons renforcer encore plus l’offre de services de Maroclear. Un premier saut qualitatif nous permettra de normaliser l’ensemble des échanges de la place. Ensuite, outre les modules existants, de nouveaux services à forte valeur ajoutée seront implémentés, notamment un nouveau module intégré de gestion des souscriptions/rachat OPCVM», indique la PDG de Maroclear. Pour accompagner cette stratégie de développement, Fathia Bennis affirme: «nous avons renforcé encore plus notre outil technologique au travers d’un programme d’investissement conséquent. Nous travaillons en parallèle à l’amélioration de la résilience de notre plate-forme technique au travers d’un projet de certification du système de mangement de la sécurité de l’information, avec à la clé une certification ISO 27001, tout en continuant d’éprouver plus notre Plan de continuité des activités». Et de conclure que «les structures de gouvernance de Maroclear ont été également renforcées. Cela s’est traduit par une implication encore plus forte de notre Conseil d’Administration et la création de plusieurs comités d’entreprise (Comité d’audit, Comité Stratégie et Projets…) qui aboutira à une mise à niveau de notre organigramme pour accompagner les développements en cours. Enfin, une telle dynamique exige des ressources humaines adaptées. Cela a motivé la mise en place d’un schéma directeur des RH pour les cinq prochaines années».

Voir aussi

Retnani Abdelkader

Retnani Abdelkader, éditeur, Editions La Croisée des Chemins

Abdelkader Retnani est titulaire d’une maîtrise de gestion et éditeur depuis 31 ans. En 1980, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.