mardi 12 décembre 2017

Maroc/FAR : Décès du général Abdelhak El Kadiri

Le général de corps d’armée, Abdelhak El Kadiri, est décédé mardi 21 novembre 2017 à Rabat, suite à une longue maladie, a annoncé l’Etat-major général des Forces Armées Royales (FAR) dans un communiqué. Né à El Jadida, le défunt est entré en service dans les rangs des FAR en juillet 1956. Il a fait sa formation militaire à l’Ecole militaire de Saint-Cyr en France, a précisé l’Etat-major général des FAR.

Feu le général de Corps d’Armée, Abdelhak El Kadiri, était un officier d’infanterie qui a exercé, pendant sa longue carrière professionnelle, toutes les fonctions afférentes à son statut d’officier des FAR, a souligné la même source, ajoutant que le défunt a occupé plusieurs hautes fonctions, dont celles de directeur de l’Ecole de perfectionnement des cadres du ministère de l’Intérieur à Kénitra, de Directeur général de la Sûreté nationale et de Directeur général d’Etudes et de Documentation. Un parcours bouclé par la fonction d’Inspecteur général des FAR, qu’il a occupée jusqu’au 26 juillet 2004. Diplômé de l’école d’Etat-major de Paris, le défunt général a été nommé par SM le Roi, chef suprême et chef d’Etat-major général des FAR, au grade de Général de corps d’armée, le 31 juillet 2000. Abdelhak El Kadiri était détenteur de plusieurs décorations nationales et étrangères, dont le Grand Cordon de l’Ordre du Trône et la Grande Croix du Mérite avec Etoiles des Ordres de Mérite de la République Fédérale d’Allemagne. Il était également Grand officier de l’Ordre de la Légion d’honneur de France et Commandeur de l’Ordre du Mérite français.

Les funérailles du défunt ont eu lieu à Rabat, mercredi 22 novembre, en présence de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan. Etaient également présents les membres de la famille du général, le conseiller du Roi, André Azoulay, le président de la Chambre des représentants, les membres du gouvernement, les officiers supérieurs de l’Etat-major général des Forces armées royales, les chefs de partis politiques et plusieurs hautes personnalités civiles et militaires. Après les prières d’Addohr et du mort à la mosquée Achouhada, la dépouille du général a été transportée à la Zaouya Al kadiria où elle a été mise en terre.

ML

Voir aussi

Sommet UE-Afrique : Le Polisario et ses alliés jouent la carte du chantage

La Côte d’Ivoire, pays-hôte du 5ème Sommet Union Européenne-Afrique, s’est vue opposer un ultimatum de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.