dimanche 22 octobre 2017

Hommage : L’émotion d’Ahmed Osman

ahmed_osman_decore_par_roi_2016

Ils sont venus. Ils étaient tous là.

Les anciens amis. Ceux avec lesquels Ahmed Osman a écrit quelques pages d’Histoire du Maroc. Lui qui a occupé tous les postes importants. Lui qui a présidé gouvernement et parlement. Lui qui a pris la tête de la Marche verte pour libérer le Sahara…

Mais aussi les amis plus récents. Les premiers ministres qui lui ont succédé. Les députés, les diplomates…

Dans sa résidence, rue des Princesses, le 8 septembre dernier, Ahmed Osman a voulu partager l’hommage que SM le Roi lui a rendu en le décorant, à l’occasion de la fête du Trône. La réception se voulait conviviale, malgré le nombre important de hauts responsables qui ont fait le déplacement. Elle se voulait chaleureuse. Ce fût une réussite totale.

Dans un cadre agréable, étudié pour que tous les invités restent réunis, les petits groupes se faisaient et se défaisaient au gré des échanges… Les uns saluant les autres… Parmi les convives –triés sur le volet- il y avait le Conseiller du Roi André Azoulay, le porte-parole du Palais Royal Abdekhak Lemrini, le Général Hosni Benslimane, le Général Kadiri, l’ambassadeur des Etats Unis, l’ambassadeur de France, d’autres ambassadeurs… Il y avait les 4 derniers Premiers ministres: Abderrahmane El Youssoufi, Driss Jettou, Abbas El Fassi et Abdelilah Benkirane (Avec Ahmed Osman, cela en faisait 5). De même qu’il y avait le ministre des Finances Mohamed Boussaïd, le ministre du Commerce et de l’Industrie Moulay Hafid Alami, la ministre de l’artisanat Fatema Marouane, l’ex-ministre de l’énergie et actuelle DG de l’ONHYM Amina Benkhadra, l’ex-ministre et ambassadeur Najib Zerouali… Enfin, il y avait Othman Benjelloun, Anas Sefrioui (dont la fille a épousé le fils de Osman), Ilyas El Omari, Mustapha Bakkouri, Cheikh Biadillah et bien d’autres hôtes de marque…

Visiblement ému par l’affluence, Ahmed Osman, secondé par son épouse et ses enfants, accueillait les invités, veillait à ce que rien ne leur manque et allait de groupe en groupe échanger quelques mots, quelques souvenirs…

L’Histoire était condensée dans ce salon de la résidence d’Ahmed Osman. Il y avait ceux qui l’avaient accompagné quand il était ambassadeur (en RFA, États-Unis, Canada, Mexique –années 60) ; quand il était ministre, Directeur du Cabinet royal (années 70) : député, ministre d’Etat (1983) ; Premier ministre (jusqu’en mars 1979) ; député d’Oujda, sa ville natale (jusqu’en 1997) ; président du RNI (1978) ; président de la Chambre des représentants jusqu’en 1992…    

Les 3 journalistes invités ont eu l’idée de mobiliser le photographe présent pour un cliché historique rassemblant les 5 Premiers ministres du Maroc contemporain. Malheureusement, quand Abdelilah Benkirane est arrivé (un peu tard), Abderrahman El Youssoufi était déjà parti, devant se rendre la nuit-même à Tanger…

BA

Voir aussi

Une «Semaine Maroc-Afrique» à Washington

Le patrimoine culturel marocain et africain sera à l’honneur lors de la première édition de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.