lundi 23 octobre 2017

Expédition : Un homme et cinq continents

Hassan baraka

Hassan Baraka, 27 ans, a un objectif de taille: rallier les cinq continents à la nage. Un événement organisé sous la présidence d’honneur de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa.
Le 25 juillet 2013, Hassan Baraka traverse le détroit de Gibraltar à la nage, devenant ainsi le quatrième marocain à réussir cet exploit et surtout le plus jeune d’entre eux. Un exploit qui a été officiellement homologué par l’ACNEG «Asociacion de cruce a nado del Estrecho de Gibraltar, ou The strait of Gibraltar Swimming Association». La suite des traversées de ce grand projet est déjà connue avec un timing reliant ainsi la Papouasie-Nelle-Guinée et arrivant lors de la dernière étape, prévue le mois de septembre 2014, en Arabie Saoudite.

Cette expédition comprend trois axes: la performance sportive à travers un renforcement de la notoriété sportive du Maroc; la promotion du Maroc via une visibilité à l’international à travers la diffusion de la culture et des traditions durant l’expédition; et des actions qui seront mises en place en collaboration avec la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement. «Sans aucun doute, le rêve de tout sportif est de pouvoir porter haut les couleurs de son pays. Inscrire le Maroc dans le cercle fermé des premiers nageurs ayant réussi cette aventure sera une fierté pour moi», déclare ce jeune sportif marocain de l’extrême. A travers ce défi, Hassan Baraka a d’autres ambitions, dont la sensibilisation sur la protection des mers et des océans pour lutter contre la pollution marine.
L’octroi de la présidence d’honneur de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa à cet événement s’inscrit dans la suite logique de toutes les initiatives lancées par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement. D’ailleurs, lors de cette expédition, des actions seront entreprises au Maroc, mais également dans les différents lieux de son passage.
Au Maroc, des Journées d’animations seront organisées dans des éco-écoles (Programme «Eco-écoles» mené par la Fondation) et des lycées (Programme «Jeunes Reporters pour l’Environnement), afin d’informer et de sensibiliser sur la préservation du littoral et de la biodiversité spécifique pour chaque continent qui mérite une protection particulière, telle que les coraux, les dauphins…
Ce jeune marocain, Hassan Baraka, est conscient des difficultés qu’il risque de rencontrer comme les forts courants et les prédateurs marins, un trafic maritime, la nage dans une eau froide entre 0 et 4°C, etc. Mais il est prêt à relever ce défi.
Nous soutenons et nous suivrons H. Baraka, même dans l’eau!
Hassan Braka: www.facebook.com/moroccanswimroundtheworld

Bouchra Elkhadir

Voir aussi

Les 8 plus belles plages marocaines… Méconnues !

Le Maroc abrite des plages paradisiaques, avec des décors naturels à couper le souffle, d’Al …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.