mardi 24 octobre 2017

Décès de Hamza Ben El Abbas : La Tariqa Qadirya Boutchichia en deuil

C’est un homme qui a pu transformer sa Zaouia en un véritable lieu de rayonnement soufi. Le Cheikh de la Tariqa Qadirya Boutchichia nous a quittés, laissant derrière lui des disciples endeuillés.

Les obsèques du Cheikh de la Tariqa Qadirya Boutchichia, Hamza Ben El Abbas, décédé mercredi 19 janvier 2017 à Oujda, à l’âge de 95 ans, ont eu lieu jeudi 20 janvier à Madagh, dans la province de Berkane. Après la prière d’Al-Asr et la prière du Mort à la mosquée de la Zaouia, la dépouille du défunt a été inhumée au mausolée de la Tariqa Qadirya Boutchichia, dans un climat de recueillement et de piété.

Plusieurs hautes personnalités ont tenu à marquer leur présence 

Plusieurs hautes personnalités ont assisté aux obsèques du Cheikh Ben El Abbas. C’est ainsi que les Conseilleurs du Souverain, Fouad Ali El Himma, Omar Azziman et Yassir Zenagui ont assisté, sur Instructions du Roi Mohammed VI, à ce moment de recueillement.

Le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Taoufiq et le ministre de l’Intérieur, Ahmed Hassad, entre autres représentants de l’Etat, étaient également présents pour dire adieu à un homme aux vertus innombrables et qui marquera à jamais les adeptes de la Tariqa Qadirya Boutchichia.

Message de condoléances du Souverain 

Partageant la douleur de la famille et des proches du défunt, le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à  Jamal Eddine Qadiri Boutchich, fils de feu Hamza Ben El Abbas. Dans son message, le Souverain a exprimé ses sincères sentiments de compassion à la famille et aux disciples de l’un des érudits les plus vertueux.  Après avoir rappelé les qualités humaines du défunt, Sa Majesté le Roi a indiqué que Cheikh Hamza a toujours défendu les fondements de la Tariqa spirituelle soufie et sunnite et était une référence pour tous ceux en quête d’une source d’inspiration religieuse vertueuse, provenant du Maroc ou de l’étranger.

De même que vendredi 20 janvier, le Roi a reçu le fils du défunt qui a remercié le Souverain pour toutes les attentions royales.

La Tariqa Qadirya remonte à Abd al Qadir al Jilani (1083-1166), mais ne connut son plein essor que par l’action de ses descendants, quelques décennies plus tard. La branche Boutchich de cette confrérie est née au milieu du 18ème siècle, dans le nord-est du Maroc.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Les 8 plus belles plages marocaines… Méconnues !

Le Maroc abrite des plages paradisiaques, avec des décors naturels à couper le souffle, d’Al …

Un commentaire

  1. un vieux chien qui meurt est toujours remplacé, par un autre vieux chien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.