samedi 22 juillet 2017

Comité de décolonisation : L’Algérie et le Venezuela cloués au pilori

La session de juin du Comité de décolonisation de l’ONU a conclu, vendredi 23 juin, ses travaux sur un double échec cuisant pour son président, l’ambassadeur du Venezuela, Rafael Ramirez et pour l’Algérie.
Fortement réprimandés et publiquement désavoués, les deux Etats n’ont rien pu faire contre la vigilance du Maroc et la mobilisation de ses amis d’Afrique, des Caraïbes, d’Asie et du Pacifique, membres du Comité. En effet, ces derniers ont réussi à imposer une fin de non-recevoir aux manœuvres du Venezuela et de l’Algérie visant à conférer au Polisario une soi-disant représentativité du Sahara marocain.
Les adversaires du Maroc ont été acculés à renoncer à tous les paragraphes de la résolution du Comité, initialement imposés par la présidence vénézuélienne et instigués par l’Algérie. Ces paragraphes faisaient référence à la participation du Polisario en tant que représentant du Sahara marocain et appelaient à une visite du Comité de décolonisation de l’ONU dans les provinces du sud du Maroc.
Les amis du Maroc ont insisté sur le refus de la qualité de représentant au Polisario que le président a voulu malicieusement lui conférer.

Il est à rappeler que sept membres du Comité avaient adressé au Président une lettre contestant ses manœuvres d’imposer la soi-disant représentativité du Polisario.
Les membres du Comité ont ainsi fait passer un message clair à la présidence vénézuélienne, à l’Algérie et son protégé le Polisario, dont l’attitude biaisée a divisé le Comité. La majorité des membres ont ainsi mis à nu l’agenda personnel et idéologique de l’ambassadeur Ramirez et de l’Algérie au sujet du Sahara marocain.
Les amis du Maroc, sensibles aux arguments pertinents du Royaume du Maroc, juridiquement et politiquement, ont bloqué toutes les tentatives insidieuses du président Ramirez à l’encontre des intérêts du Maroc.  

Hamid Dades

Voir aussi

Propriété Industrielle et Commerciale : Le concours est lancé

Le président de l’Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale (OMPIC), Adil El Maliki, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.