jeudi 18 juillet 2019

Climat économique : L’Algérie reste à la traîne

L’Algérie reste à la traîne en matière de réglementation du marché du crédit, du travail et des entreprises et se classe à la 149ème place sur 159 Etats, selon le rapport annuel du groupe de réflexion canadien «Fraser Institute». Ce rapport, intitulé «Freedom of The World», a relevé les principales lacunes du système économique algérien et les obstacles auxquels sont confrontés les opérateurs. Dans le détail, l’Algérie a obtenu un score de 4,84 points. Le classement prend pour critères la taille du gouvernement où ce pays a obtenu un score de 3,56 points, la structure juridique et la protection de la propriété privée notée à 4,55 points, l’accès à une monnaie stable évaluée (6,85 points), la liberté des échanges commerciaux à l’international (4,01 points) et enfin la réglementation du marché du crédit, du travail et des entreprises (5,24 points). Ce mauvais classement en termes de liberté économique illustre l’état fragile de l’économie de ce pays maghrébin, selon de nombreux économistes qui ne cessent de pointer du doigt l’incompatibilité de certaines lois et réglementations avec la liberté d’investissement et du commerce. Lois qui sont à l’origine de l’effondrement de l’économie algérienne et qui empêchent le potentiel économique algérien d’évoluer et de se diversifier. Sur le podium, on retrouve Hong-Kong en première position, avec un score de 8,97 points, contre 9,03 points une année auparavant, suivi de Singapour avec 8,81 points et de la Nouvelle-Zélande avec 8,48 points.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Rachid El Ouali lance une nouvelle action humanitaire

À l’occasion du mois sacré de Ramadan, le célèbre acteur marocain vient de lancer une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.