dimanche 22 octobre 2017

Chine-Algérie : L’autodétermination ?!

Ghardaia

On apprend par la presse algérienne que, lors de l’audience accordée par le président de la commission des Affaires étrangères de l’APN, Boualem Bousmaha, à l’ambassadeur de Chine à Alger, Yang Guagyu, les deux parties ont salué les «positions communes vis-à-vis des questions régionales et internationales et l’adoption des principes du droit des peuples à l’autodétermination et de non-ingérence dans les affaires internes des pays». Bien, bien… Mais que ces deux parties n’appliquent-elles à elles-mêmes ces beaux principes ? L’Algérie en autorisant l’autodétermination aux Kabyles, à «ses» Touaregs et aux Mozabites qui avaient obtenu leur traité d’autonomie dès 1853 et qu’elle massacre aujourd’hui à Ghardaia ?

Et la Chine, en l’appliquant à Taïwan, Hong Kong, au Tibet et aux Ouigours, dont un militant, Ilham Tohti, vient d’être emprisonné à vie avec confiscation de tous ses biens pour «crime de séparatisme» ?

KB

Voir aussi

Une «Semaine Maroc-Afrique» à Washington

Le patrimoine culturel marocain et africain sera à l’honneur lors de la première édition de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.