mardi 14 août 2018

Bac 2018 au Maroc : Le gouvernement annonce de nouvelles mesures anti-triche

Le gouvernement a annoncé vendredi 25 mai, six mesures pour lutter contre la triche  aux examens du baccalauréat 2018. La plus importante impose à chaque candidat de fournir un document dûment signé et légalisé dans lequel il s’engage formellement à ne pas tricher.

Les cinq autres mesures concernent l’interdiction stricte d’introduire tout téléphone portable dans les centres d’examen, le renforcement du contrôle lié à la distribution des épreuves entre les académies et les centres d’examen, la déconnexion des réseaux de communication autour des centres d’examen ainsi que le renforcement des contrôles à l’intérieur des centres.

Le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi a indiqué que quelque 440000 candidats, soit 10% de plus par rapport à l’année dernière, passeront cette année les épreuves du baccalauréat du 5 au 8 juin prochain.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Bourses d’étude 2018-2019 : lancement du service “Minhaty”

Le ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.