mardi 12 décembre 2017

Ahmed Mansour insulte, puis s’excuse

Ahmed mansour

Le journaliste d’Al Jazeera, Ahmed Mansour, a frôlé le pire avec les médias marocains. C’est en effet ahuris, consternés et profondément choqués que les journalistes marocains ont pris connaissance d’un flot d’insultes de bas étage proférés par le sieur Mansour, sur sa page Facebook, à l’encontre des médias nationaux. La cause de cette vulgarité inédite ? Certains médias ont publié des informations sur ses présumés mariages coutumiers avec de nombreuses femmes, dont la dernière: une Marocaine.
Que les informations soient inexactes ou approximatives, rien ne pouvait justifier qu’un intellectuel de ce niveau en arrive à ces insultes inqualifiables.
Aussi, la Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux (FMEJ), de même que le Syndicat National de la Presse Marocaine (SNPM), ont-ils décidé de réagir de la façon la plus ferme.
D’abord, chacun des deux organismes a publié un communiqué dénonçant vigoureusement les propos injurieux.

«Pour réagir à une information publiée par la presse marocaine, qu’elle soit vraie ou fausse, la déontologie et les lois garantissent le droit de réponse, la mise au point ou le recours à la justice, au lieu de verser dans un langage de bas étage», a rappelé la FMEJ dans son communiqué, ajoutant qu’elle comptait «recourir à tous les moyens légaux pour combattre ces dérives honteuses qui portent atteinte à la noble mission du journaliste et de la presse».
Ensuite, en effet, aussi bien la FMEJ que le SNPM se préparaient à recourir à ces moyens légaux. Entre autre, Ahmed Mansour aurait pu se retrouver avec des plaintes déposées devant la Justice de toutes les capitales européennes et arabes… Mais le journaliste égyptien (condamné dans son pays à 15 ans de prison par contumace) a, dès la publication du communiqué de la FMEJ, présenté ses excuses pour ce qu’il a appelé «un moment de colère», demandant à ce que le dossier soit clos. Au Maroc, dans la profession, la colère est retombée avec les excuses, mais la consternation face à la vulgarité et à la prétention de ce présumé islamiste est intacte. Personne n’en revient…

Le Reporter

Voir aussi

Maroc-Russie : Accord militaire en vue

Le Maroc négocierait l’acquisition de missiles sol-air russes S-400 pour renforcer sa Défense anti-aérienne (DCA), …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.