lundi 18 décembre 2017

Adieu Si Larbi Messari

Larbi messari

C’est l’un des nôtres qui vient de nous quitter. Mais qui peut s’approprier Larbi Messari ? Il appartient à tous ! Ambassadeur, ministre, journaliste, grand intellectuel et, surtout, fervent nationaliste, l’ancien ministre de la Communication, Mohamed Larbi Messari, est décédé, samedi 25 juillet à Rabat, à l’âge de 79 ans.
Ce Tétouanais hispanophone qui a débuté sa carrière journalistique en 1958, à la Radio nationale, avant de rejoindre le quotidien arabophone du parti de l’Istiqlal, «Al Alam», où il allait gravir tous les échelons jusqu’à en devenir le directeur en 1982, est aussi un historien, spécialiste des relations maroco-espagnoles et, depuis 1965, un militant de l’Istiqlal, figure respectée de ce parti.

Le chef de gouvernement Abdelillah Benkirane, le conseiller du Roi André Azoulay et de nombreuses personnalités, se sont déplacés pour dire adieu au défunt qui a été inhumé, dimanche 26 juillet, au cimetière Chouhada à Rabat.
Après les condoléances du Roi à la famille Messari et à l’occasion de la Fête du trône, le Wissam Al Arch, première classe (grand officier) lui a été décerné, jeudi 30 juillet 2015 et remis à son fils, Nizar Messari.

Le Reporter

Voir aussi

Terrorisme/BCIJ : Nouvelle prise et bilan exceptionnel

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.