jeudi 20 septembre 2018

Mohamed Benhamou Président du CMES(*) : «Le Maroc est un allié stratégique sûr des Etats-Unis»

Où en sont les relations Maroc-USA?

Je dirais qu’elles se trouvent dans une phase dans laquelle la politique américaine a d’autres priorités.

Et concernant la région et le Maroc?

Les questions de la région ne font pas entièrement partie des priorités US. C’est donc beaucoup plus une relation qui est à l’image du président américain. Mais, ce n’est pas une raison pour prendre les choses comme s’il y avait un changement notoire dans la relation entre les deux pays. On le sait, le système américain, l’industrie de la décision dans ce pays et également le processus de prise des décisions sont très complexes. Ils passent par plusieurs phases et plusieurs intervenants.

Quid des relations stratégiques entre Rabat et Washington?

Je dirais que les Américains sont conscients de la nécessité de maintenir des relations stratégiques avec le Maroc.

Qu’est-ce qui justifie cette prise de conscience?

Le Royaume est un pays stable dans la zone. Il a beaucoup d’atouts dans une région qui a une géopolitique bouleversée et qui connaît des mutations géostratégiques énormes.

Le vice-Président américain, Brett McGurk, a visité le Maroc. Quel impact sur les relations Maroc-USA?

C’est une visite avec une symbolique très forte. Une visite qui marque aussi une certaine permanence dans la position américaine, avec des déclarations aussi claires que nettes sur la nature de ces relations, qualifiées de partenariat stratégique. Elle montre également la position que les Etats-Unis continuent d’avoir en ce qui concerne la question de l’intégrité territoriale du Maroc et comment la proposition d’autonomie est vue et appréciée par les USA, surtout comme solution politique, pour sortir la région de cette crise qui lui est imposée.

Quels sont les signes qui attestent d’une relation stable entre les deux pays?

Personnellement, je pense qu’il y a plusieurs signes positifs qui attestent de la bonne santé des relations Maroc-USA, qui nous renseignent sur la nature de cette relation et des attentes des deux parties et qui nous indiquent une stabilité dans cette relation entre les deux partenaires, à la fois stratégique et qui perdure.

Que représente le Maroc pour les USA?

Le Maroc est un allié stratégique sûr. Les Etats-Unis appréhendent bien l’état des choses et des lieux, ainsi que la situation géopolitique dans la région et les différentes dynamiques en cours dans cette zone très mouvementée que traversent des crises; avec cependant une exception: le Maroc reste le pays stable sur lequel les Américains peuvent compter.

Et pourtant, il y a toujours vacation concernant le poste d’ambassadeur des USA au Maroc. Cela dure depuis l’arrivée du Président Donald Trump à la Maison-Blanche. Qu’est-ce qui explique tout ce retard?

C’est une question qui reste d’actualité. Dès l’élection de Trump, il a été dit que l’arrivée du nouvel ambassadeur allait tarder et que celui-ci arriverait vers le mois de septembre 2018. Il s’agit là d’un choix de l’administration américaine. Encore une fois, les priorités et l’agenda des USA font que cette administration est tellement bien rodée et que le retard dans la  prise de fonction du nouvel ambassadeur n’a pas un grand impact sur la bonne marche des relations entre les deux pays amis et n’hypothèque aucunement ces relations.

Il n’y a pas encore eu de visite d’Etat du Roi Mohammed VI en Amérique…

Je pense que les visites royales répondent à un cadre qui est certainement celui des relations diplomatiques et des relations tout court. Ce sont des visites qui exigent une préparation minutieuse, pour avoir une très grande portée politique et diplomatique. Pareilles visites donc, si elles ont lieu, interviennent à un moment où les relations entre les deux pays sont marquées par une dynamique ou une phase nouvelle.

Entretien réalisé par Mohammed Nafaa

(*)Centre Marocain des études stratégiques

Voir aussi

Mohamed El Hajjoui : Secrétaire général du gouvernement

«Tout passe par une mise à niveau de la Haute fonction publique» Quelle appréciation faites-vous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.