vendredi 19 octobre 2018

Mohamed Ben Abdelkader : Ministre délégué chargé de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique

«Le but est de promouvoir la qualité du service public»

Qu’est-il prévu pour la Haute fonction publique?

La Haute fonction publique vise une restructuration, dans le sens de la réforme et de la modernisation, dans le but de promouvoir la qualité du service public, mais aussi pour optimiser le rendement et la productivité des hauts responsables de l’administration publique. Nous souhaitons justement, à travers l’organisation de ce Forum national sur la Haute fonction publique (27 février 2018), nous pencher sur la situation de la Fonction publique.

De combien de responsables s’agit-il?

Ils sont près de 600 responsables: des secrétaires généraux dans divers secteurs ministériels, des inspecteurs généraux, des directeurs centraux, des présidents d’université et des doyens.

Quel est l’objectif de ce Forum?    

L’objectif de ce Forum, qui se tient sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, est de revoir la structuration de la Fonction publique. Nous avons jugé utile de réviser le système de la Fonction publique, ce qui est un engagement gouvernemental dans le cadre de son programme.

Que faire alors pour réviser le système de la Fonction publique et quelles sont les priorités?

Pour ce faire, il faut commencer par la Haute fonction, à savoir les hauts responsables, du fait de la reddition des comptes, de la rentabilité, de l’efficacité et de la modernisation des styles de gestion. Donc, tout cela doit commencer par les hauts fonctionnaires qui ont un sens aigu des responsabilités, parce qu’ils sont responsables et gèrent des projets de développement, ainsi que des programmes sectoriels et soutiennent les ministres.

Comment concevez-vous cette réforme de la Haute fonction publique?

Nous avons estimé que la meilleure façon pour réformer la Fonction publique est que nous entamions graduellement la réforme et commencions par les hauts responsables.

Quelles recommandations attendez-vous de ce Forum?

Ces hauts responsables ont, durant ce Forum, des recommandations en relation avec la révision du cadre juridique de la Haute fonction publique et concernent la procédure d’accès aux postes de responsabilité, la rentabilité, la contractualisation autour des programmes et des objectifs, pour revaloriser cette élite administrative marocaine. Ainsi que d’autres recommandations que nous soumettons au Conseil supérieur de la Fonction publique avant de commencer leur mise en œuvre.

Vous parlez de réunir et de revaloriser cette élite administrative marocaine. Qu’en est-il exactement?

Il s’agit effectivement de réunir pour la première fois l’élite administrative. C’est une rencontre à laquelle participent tous les Hauts responsables de la Fonction publique qui se sont penchés sur les mesures à prendre, pour restructurer la Haute fonction, dans le sens d’une réforme transformationnelle qui vise véritablement à transformer la culture administrative et à intégrer une culture de contractualisation, pour travailler sur la base de contrats-programmes objectifs et une gestion axée sur le résultat, la reddition des comptes et la valorisation de la compétence.

Sur quels axes se sont penchés les trois ateliers?

Ils se sont penchés sur l’élaboration des recommandations que nous allons soumettre au Conseil supérieur de la Fonction publique.

Propos recueillis par Mohammed Nafaa

Voir aussi

Michel Martelli : Ancien Président de la République d’Haïti

«Le Maroc est un modèle de développement pour l’Afrique» Que représente pour vous, M. le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.