jeudi 17 août 2017

Le chou, «el kroumb»

Nous n’avons au Maroc que du chou blanc ou vert, rond ou conique, avec des feuilles plates, qu’on appelle «el kroumb». Il appartient à la famille des brassicacées ou crucifères. Il est intéressant de savoir que le chou a été domestiqué il y a près de 6.000 ans et qu’il existe une très grande variété de choux dans le monde. Les Romains, les Grecs et les Egyptiens eux aussi consommaient du chou et l’idolâtraient pour ses extraordinaires et innombrables vertus médicinales.

Ce légume à la saveur particulière est incontournable dans nos couscous, mais aussi dans une choucroute française ou un caldo verde portugais. Tous, nous en consommons aussi bien cuit que cru, émincé, râpé en salade ou dans les soupes. Les nutritionnistes disent qu’il est impératif pour notre santé de rétablir le chou dans nos menus journaliers. Ils n’ont pas tort, parce que c’est une excellente source de vitamines C, A, K, P, E, B1, B2, B3, B5, B6, B9, PP, mais aussi de soufre, de calcium, potassium, de magnésium, fer, manganèse et iode. Il nous offre un nombre hallucinant de bienfaits. Tout d’abord, il est reminéralisant, recalcifiant, diurétique, vermifuge, désinfectant, microbicide, revitalisant et cicatrisant. Ensuite, nous savons, grâce aux nombreuses recherches scientifiques, que les glucosinolate, myrosinase, glucobrassicine, sinigrine, isothiocyanate, qui sont des agents actifs contenus dans le chou, lui confèrent des propriétés thérapeutiques et préventives contre les cancers du poumon, de l’appareil digestif, de l’utérus, de la bouche, du larynx et de la prostate. Plus généralement, il lutte efficacement contre une longue liste de maux: cela va de l’ulcère gastrique au diabète, en passant par l’anémie, la grippe, la tuberculose, la sciatique, les rhumatismes ou encore les affections des reins, la thyroïde… Bien sûr, il est préférable de le consommer non cuit, en salade ou jus frais. Cuisiné, il perd un peu de ses propriétés, mais il offre le grand avantage d’être un légume très peu calorique, donc extraordinaire pour ceux qui font régime. Attention, ceux qui souffrent de l’intestin irritable ou qui sont sous anticoagulant ou acetaminophene ne peuvent en consommer sans l’avis de leur médecin traitant. Et pour tous les autres, il ne faut pas s’en priver, parce qu’il est vraiment chou pour notre santé, le chou.

Voir aussi

La poire, Boueouid

La poire, appelée chez nous «boueouid» ou «ngass», se cultive au Maroc, principalement dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.