jeudi 19 octobre 2017

Le brocoli, «l’brocoli»

Le brocoli, nom latin Brassica oleracea, est une plante potagère qui a la forme d’un petit arbuste vert de la famille des crucifères. On le nomme chez nous «l’brocoli». Originaire de la région méditerranéenne et d’Asie, sa culture est extrêmement ancienne. Il semblerait que son ancêtre soit le chou borécole. Les historiens nous affirment que ce sont les Romains qui, les premiers, l’ont cultivé. Puis au fil du temps, il a été boudé.

Mais aujourd’hui, ce n’est plus le cas, surtout depuis que les recherches scientifiques ont découvert que ce petit légume regorgeait de fabuleuses propriétés anti-cancereuses. Sa notoriété ne s’arrête pas seulement à ça, puisqu’il a aussi l’immense avantage d’être rassasiant. Ce sont des attributions considérables lorsqu’on est au régime ou à la recherche d’une meilleure santé.
En cuisine, ce chou sauté ou cuit à l’eau ou à la vapeur accompagne avec raffinement poisson, poulet ou viande. On peut aussi l’assaisonner avec du citron et du poivre tout simplement. Il reste particulièrement apprécié gratiné ou en purée avec une noix de beurre. Pourtant, les diététiciens et scientifiques s’accordent à dire que nous devrions plutôt consommer du brocoli cru. Parce que selon eux, il serait vraiment dommage de nous priver de la moitié de ses bienfaits en le cuisant.
Le brocoli est une source inestimable en agents antioxydants. Il contient des protéines, des glucides et des lipides des minéraux: calcium, magnésium, potassium, soufre, fer, iode, cobalt, cuivre, nickel, phosphore, chlore et des vitamines: A, C, B1, B2, B3, B5, B9, B12 et E. Il nous offre une précieuse protection des maladies cardio-vasculaires, de certains cancers, notamment des reins, du sein, des ovaires, de la prostate, de la cataracte, de maladies de l’appareil digestif, des poumons, des maladies liées au vieillissement et des maladies du foie. Sa consommation régulière, plus de deux fois par semaine, améliore la vue, les défenses immunitaires et l’anémie. Ses fibres facilitent le transit intestinal. Attention, c’est un aliment à éviter si l’on souffre de calcul rénaux ou du goitre. Sinon pour tous les autres, pas de doute, le brocoli, c’est notre or vert.

Voir aussi

La poire, Boueouid

La poire, appelée chez nous «boueouid» ou «ngass», se cultive au Maroc, principalement dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.