samedi 19 août 2017

L’avocat

L’avocat, c’est le fruit de l’avocatier. Il en existe plusieurs variétés. Chez nous, il ne change pas d’appellation. Ce fruit originaire d’Amérique du Sud se cultive aujourd’hui à peu près partout dans le monde. La chaire onctueuse de ce fruit-légume qui ne cuit pas était déjà appréciée, il y a environ 9.000 ans, par les Aztèques et les Mayas

.L’avocat se prépare en salade salée ou en dessert sucré. Le jus sucré d’avocat au lait est délicieux. C’est une boisson énergétique incomparable. Il faut savoir que l’huile d’avocat est dotée de propriétés remarquables. Elle est abondamment utilisée en cosmétologie. Autrefois, on fabriquait une encre indélébile à base de suc du noyau. Du côté nutritif, bien que l’avocat soit riche en matières grasses, celles-ci sont considérées comme étant de «bons» gras pour la santé. En plus, ce fruit renferme un large éventail de vitamines et minéraux et des principes actifs aux propriétés vitales pour la santé: une profusion de vitamines B5, K, B6, B1, B2, B3, B9, C et E et de cuivre, phosphore, magnésium, potassium, fer, zinc et manganèse. C’est une source incomparable en antioxydants, tannins et fibres alimentaires solubles et insolubles.
Consommer de l’avocat protège les cellules des dommages causés par les radicaux libres, des maladies cardio-vasculaires, d’un grand nombre de cancers, des maladies liées au vieillissement, de la constipation, de la prostate, des acides biliaires, du diabète de type 2…, tout en participant à la fabrication du matériel génétique, à la perception du goût et au développement du fœtus. Cela procure de l’énergie à toutes les cellules du corps, contribue à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives, à la protection contre les infections, à booster le système immunitaire, à la croissance, à la réparation des tissus, à la production d’hormones et à la formation des globules rouges avec une remarquable capacité à réparer le foie. Attention, s’il est hautement recommandé d’en consommer un fruit chaque jour, les personnes allergiques au latex doivent l’éviter.

Voir aussi

La poire, Boueouid

La poire, appelée chez nous «boueouid» ou «ngass», se cultive au Maroc, principalement dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.