dimanche 20 août 2017

La grenade (erroumane)

La grenade, c’est le fruit du grenadier qu’on nomme chez nous «erroumane». Vieux de près de 6.000 ans, il était apprécié des Grecs, des Romains et des Egyptiens pour son goût et ses vertus curatives. Il fut introduit en Europe par les arabes. «Granada»,

cette ville espagnole en Andalousie en est la preuve. Considérée comme symbole de vie et de fertilité par certaines populations, la grenade à d’autres significations dans la religion musulmane, chrétienne et judaïque.
Au Maroc, nous consommons les graines fraîches, roses, rouges ou blanches de cette boule à la peau dure, pleine à craquer. Tout comme ailleurs dans le monde, nous avons du sirop et divers produits aromatisés à la grenadine. Nous en décorons les salades salées ou sucrées. Nos grands-mères, elles, ne jettent jamais les peaux de grenade qu’elles conservent sèches. Elles s’en servent comme élément de base pour la coloration des cheveux ou comme fortifiant et purifiant du cuir chevelu. Les herboristes, eux, parlent de recettes miracles à base de peau de grenade pour venir à bout de certains problèmes gastriques. Actuellement, dans le monde, la grenade prend place sur le podium des fruits guérisseurs et séduit grand nombre de diététiciens et consommateurs. Des travaux de recherche scientifique sur les bienfaits de ce fruit garantissent que la grenade, dont les graines juteuses et sucrées, ainsi que ses arilles amères, renferment des vitamines précieuses telles que B5, B6 et C, des minéraux aussi, dont le cuivre et le fer. Elle serait bourrée en antioxydants, flavonoïdes et tanins dans une quantité bien supérieure à celle du thé vert et du vin rouge. En consommer régulièrement prévient et diminue le cancer de la prostate, du sein, du colon, le taux de cholestérol, l’artériosclérose, l’hypertension artérielle, les risques de maladies cardiaques, les risques de maladies neurologiques liées au vieillissement comme la maladie d’Alzheimer, les maladies virales dont la grippe, les maladies rénales et urinaires et les troubles de la ménopause. Un conseil: ne jetez pas les arilles, cette membrane blanche interne. C’est de l’or pour la santé. Faites sécher et réduisez en poudre pour vous en servir comme condiment. C’est une astuce indoue. La grenade, ce fruit pauvre en calorie, fera exploser la santé en vous. Un seul mot d’ordre: «consommez-la»!

Voir aussi

La poire, Boueouid

La poire, appelée chez nous «boueouid» ou «ngass», se cultive au Maroc, principalement dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.