dimanche 17 décembre 2017

Tanger : Bébé et femme de ménage au bras long…

Mardi 18 novembre, une femme intègre le service de maternité à l’hôpital régional Mohammed V de Tanger. Elle y est admise au terme de sa grossesse. Elle fait alors la rencontre d’une employée de nettoyage à qui elle raconte sa situation délicate de mère célibataire (la loi sanctionne toute naissance survenue hors mariage). L’employée propose à cette femme enceinte de céder son bébé après l’accouchement à une famille riche, moyennant une somme généreuse.

Pour bien ficeler cet échange, elle fait inscrire illégalement sur les documents de l’hôpital et sur le livret de famille le nouveau-né au nom de la famille adoptive qui recevra le bébé dès l’accouchement. Mais la maman biologique regrette vite sa décision et demande à l’employée de lui rendre son bébé. Une plainte de la grand-mère du nouveau-né est déposée au Tribunal de première instance. La plaignante y fait état de l’enlèvement de son petit-fils par une employée de l’hôpital. Le parquet ordonne rapidement l’ouverture d’une enquête afin d’élucider cette histoire. Les investigations de la police ont abouti à l’arrestation de l’employée et de la famille adoptive, ainsi que de deux autres employés de l’hôpital (un vigile et une autre employée) qui seront relâchés suite à un non-lieu. Les autres accusés ont été déférés devant le parquet de Tanger.

Voir aussi

USA : Un Jihadiste marocain libéré…

Le Pentagone a annoncé la libération du Marocain, Younès Abderrahmane Chekkouri, détenu au camp X-Ray …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.