lundi 11 décembre 2017

Médecine dentaire : Inquiétant profil des praticiens

Plusieurs études et thèses ont été réalisées par les Facultés de médecine dentaire de Casablanca et de Rabat sur la thématique de l’exercice illégal de la médecine dentaire. Une étude réalisée a concerné plus de 1.400 personnes dans 17 villes (Casablanca, Safi, Béni Mellal, Tiznit, Agadir, Essaouira, Tanger, Salé, Nador, El Jadida, Marrakech…). Il en ressort, par exemple, que pour ce qui est du type de praticien illégal consulté, 56% sont des mécaniciens dentistes, 27% des prothésistes, 10% des arracheurs de dents ambulants et 7% des barbiers.

La moitié des personnes sondées n’est pas consciente du risque de transmission de maladies infectieuses. Dans 80% des cas, les personnes qui ont eu des complications suite à des soins dentaires n’ont pas dénoncé le charlatan. Pour ce qui est de la répartition de l’échantillon selon le niveau d’études, 6% ont le niveau baccalauréat, 26% le niveau lycée, 23% le niveau collège, 17% le niveau primaire et 28% sont analphabètes.

Voir aussi

USA : Un Jihadiste marocain libéré…

Le Pentagone a annoncé la libération du Marocain, Younès Abderrahmane Chekkouri, détenu au camp X-Ray …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.