mercredi 16 août 2017

Il viole, assassine et re-viole une vieille femme

Une condamnation à mort assortie d’une amende de 10.000 dirhams! Cette sentence, déjà prononcée lors d’un premier jugement, a été confirmée récemment par la Cour d’appel de Tanger à l’encontre d’un criminel originaire de Ksar El Kbir, accusé d’avoir violé puis assassiné une vieille femme (pour la violer une seconde fois après sa mort). Lors de son arrestation, le criminel n’a pas nié les faits. Il a même donné à la justice une description complète des faits concernant ce crime odieux. Mais cela n’a pas joué en sa faveur, vu l’atrocité du crime. Il a avancé avoir été sous l’emprise de la drogue. L’assassin avait été dénoncé à la police de Larache par sa propre mère, suite à un appel de son fils qui lui a avoué son crime au téléphone.

La police s’est alors rendue au domicile de la victime, une voisine de la mère du meurtrier et y a trouvé la vieille dame gisant sur le sol, sans vie. Ce crime rappelle encore une fois l’affaire de «Mi Rahma» qui avait suscité l’indignation de l’opinion publique. A l’âge de 96 ans, cette femme avait été victime d’un viol collectif.

Voir aussi

USA : Un Jihadiste marocain libéré…

Le Pentagone a annoncé la libération du Marocain, Younès Abderrahmane Chekkouri, détenu au camp X-Ray …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.