lundi 23 octobre 2017

IAM : Confusion de chiffres

Le patron d’une petite société privée, cliente de Maroc Telecom, vient d’être acquitté par le tribunal de première instance de Fès, après avoir été accusé par l’opérateur de lui avoir versé un chèque en bois d’une somme de 220 millions de dirhams. Originaire de Taourirt, ville où il détenait une boutique de vente de matériels électroniques, ce client n’a commandé que du matériel dont la somme ne dépassait pas 20.000 dirhams. Le juge a été convaincu des résultats de l’analyse comptable et du système d’information réalisés par deux experts, après que des contradictions entre les déclarations du représentant légal de Maroc Telecom et les données existantes dans le système d’information de la société ont été mises à jour.

Le tribunal a en effet jugé que le contrat de 220 millions de dirhams enregistré par l’antenne régionale de Maroc Telecom à Fès était tout simplement faux. Suite au verdict du tribunal, un cafouillage règne au sein de la direction régionale d’IAM à Fès pour trouver des réponses à l’évaporation de l’importante somme d’argent: 220 millions de dirhams.

Voir aussi

USA : Un Jihadiste marocain libéré…

Le Pentagone a annoncé la libération du Marocain, Younès Abderrahmane Chekkouri, détenu au camp X-Ray …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.