dimanche 17 décembre 2017

Des portables et de la drogue dans les prisons

L’utilisation des téléphones portables est strictement interdite dans les prisons et pourtant, en 2014, quelque 5.030 téléphones portables étaient en possession des détenus. Dans une note de présentation de son budget, Mohamed Salah Tamek, le Délégué général de l’Administration pénitentiaire, a déclaré que la direction pénitentiaire a saisi en 2014 quelque 5.030 téléphones portables en possession des détenus et a par ailleurs fait échouer plus de 1.360 tentatives de trafic de drogue à l’intérieur des prisons du pays.

«Il a été également enregistré, lors de cette période, quelque 1.920 cas d’agression entre les détenus, ainsi que 88 autres manifestations de violence envers les surveillants et les contrôleurs des administrations pénitentiaires», a ajouté le responsable.
La population carcérale s’élevait, pour les neuf premiers mois de l’année 2014, à quelque 70.100 prisonniers, dont 26,76% sont des condamnés pour trafic de drogue (18.765 détenus), alors que ceux condamnés pour terrorisme et atteinte à la sécurité de l’Etat sont au nombre de 723 (1,03% de l’ensemble des détenus) pour la même période.
Selon Mohamed Salah Tamek, les accusés en détention préventive constituent près de 49% de la population carcérale, soit 70.100 prisonniers.

Voir aussi

USA : Un Jihadiste marocain libéré…

Le Pentagone a annoncé la libération du Marocain, Younès Abderrahmane Chekkouri, détenu au camp X-Ray …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.